Résumé : Probiotiques bacterie-intestin

  • Le microbiome intestinal, composé d’environ 160 espèces de bactéries différentes, influence significativement la santé et le bien-être.
  • L’obésité est associée à une réduction de 40% de la diversité des bactéries intestinales.
  • Augmenter la diversité bactérienne grâce à des suppléments alimentaires peut améliorer le métabolisme et favoriser la perte de graisse.
  • Les probiotiques présents dans les aliments fermentés, tels que le yaourt, ont des effets mesurables sur diverses voies métaboliques.
  • Le lien entre le transit intestinal et l’obésité est établi ; la diarrhée chronique est plus fréquente chez les personnes obèses, possiblement due à une inflammation légère mais persistante.
  • L’inflammation chronique joue un rôle dans l’obésité et contribue également à la survenue de la diarrhée.

Les probiotiques sont-ils efficaces contre l’obésité ?

Le microbiome intestinal, également connu sous le nom de flore intestinale, est un écosystème complexe constitué de milliards de bactéries qui vivent dans nos intestins. Hippocrate avait déjà souligné l’importance des intestins pour la santé en déclarant que “toutes les maladies commencent dans les intestins”, et les recherches modernes ont depuis confirmé cette sagesse ancienne.

En effet, les microbes intestinaux surpassent en nombre les cellules humaines à une proportion d’environ 10:1. Plus précisément, on estime que chaque individu héberge environ 160 espèces de bactéries différentes dans son microbiome intestinal. Cette diversité de bactéries joue un rôle vital pour notre santé.

Les bactéries intestinales commensales, c’est-à-dire celles qui coexistent harmonieusement avec nous, accomplissent un certain nombre de fonctions essentielles. Elles aident à décomposer les fibres alimentaires et autres composants de la nourriture, produisent des vitamines, renforcent le système immunitaire et empêchent les bactéries pathogènes de coloniser nos intestins.

La diversité du microbiome commence à se développer dès l’enfance et est influencée par des facteurs génétiques, l’allaitement maternel, ainsi que l’environnement. Plus tard dans la vie, notre alimentation devient un facteur majeur qui influence la composition du microbiome.

Une alimentation riche en sucre et en produits transformés est nocive pour la diversité bactérienne, entraînant un déséquilibre dans notre microbiome et des problèmes de santé générale. En revanche, une alimentation riche en fibres, issue de fruits, de légumes et de grains entiers, est bénéfique pour la diversité bactérienne et favorise une meilleure santé.

Des études ont montré que les personnes obèses présentent généralement une moindre diversité de la flore intestinale, avec une augmentation des bactéries nocives et une diminution des bactéries bénéfiques. Les suppléments probiotiques, qui contiennent des bactéries bénéfiques, ont été étudiés pour leur capacité à augmenter la diversité bactérienne et à résoudre des problèmes métaboliques. Cette approche peut parfois contribuer à la perte de poids chez certaines personnes.

Ainsi, le microbiome intestinal joue un rôle crucial dans notre santé globale et métabolique. Prendre soin de notre microbiome en adoptant une alimentation équilibrée et en utilisant éventuellement des suppléments probiotiques peut contribuer à améliorer notre bien-être général et à maintenir un équilibre métabolique optimal. Les recherches sur ce sujet passionnant continuent de progresser, et il est clair que notre ventre abrite une véritable communauté de bactéries qui jouent un rôle déterminant dans notre santé et notre bonheur.

Pourquoi l’obésité peut provoquer une diarrhée chronique ?

Selon une recherche publiée en septembre 2019, il existe un lien entre les transits intestinaux anormaux et l’obésité. Une étude menée par des chercheurs du Beth Israel Deaconess Medical Center a révélé une association entre l’obésité et la diarrhée chronique, indépendamment des habitudes alimentaires et du style de vie.

L’auteur de l’étude, Sarah Ballou, Ph.D., a déclaré que leur recherche confirme l’existence d’une association positive entre l’obésité et la diarrhée chronique, et que cette relation n’est pas due à des facteurs de confusion tels que l’alimentation ou le niveau d’activité physique.

Les chercheurs ont analysé les données d’une étude nationale sur les habitudes alimentaires et ont constaté que 8,5% des personnes obèses et 11,5% des personnes sévèrement obèses souffraient de diarrhée chronique, comparé à 4,5% des personnes de poids normal.

L’étude n’a pas fourni d’explications définitives sur la raison de cette association, mais on pense que l’inflammation légère, mais chronique, pourrait en être la cause. L’inflammation chronique joue un rôle dans l’obésité et peut également contribuer à la diarrhée.

En effet, l’inflammation systémique peut déclencher d’autres maladies graves telles que la dégénérescence neurologique, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires, qui sont également associées à l’obésité.

Améliorer la flore intestinale peut aider à rétablir le transit, mais cela a également des répercussions sur d’autres aspects de la santé. La santé intestinale est essentielle pour réduire le risque de cancer, prévenir le syndrome métabolique et améliorer la santé mentale, notamment en réduisant les symptômes de la dépression.

Le microbiome intestinal, composé de milliards de bactéries vivant dans nos intestins, joue un rôle crucial dans la régulation du métabolisme et de l’inflammation. Lorsqu’il est déséquilibré, cela peut entraîner des problèmes de santé tels que l’obésité, l’inflammation chronique et les troubles digestifs.

Ainsi, prendre soin de notre flore intestinale en adoptant une alimentation riche en fibres et en probiotiques peut avoir des effets bénéfiques sur notre santé globale. Les probiotiques, présents dans certains aliments fermentés comme le yaourt, peuvent aider à restaurer l’équilibre des bactéries intestinales et à améliorer la santé du microbiome.

Il est essentiel de se rappeler que chaque individu possède un microbiome unique, influencé par des facteurs génétiques, l’environnement et le mode de vie. Par conséquent, il est important de consulter un professionnel de la santé avant de prendre des suppléments probiotiques ou de modifier radicalement son régime alimentaire.

En conclusion, notre microbiome intestinal joue un rôle essentiel dans notre santé et notre bien-être. En prenant soin de notre flore intestinale, nous pouvons potentiellement améliorer notre métabolisme, réduire le risque d’obésité et d’autres problèmes de santé liés à l’inflammation. Adopter une alimentation équilibrée et favoriser la diversité des bactéries intestinales sont des mesures importantes pour maintenir une bonne santé digestive et globale.

Des probiotiques qui influencent votre métabolisme

Améliorer votre microbiome intestinal peut être aussi simple que consommer des aliments fermentés ou des suppléments probiotiques de qualité. Des recherches antérieures ont prouvé que les probiotiques présents dans les aliments fermentés, tels que le yaourt, ont un effet mesurable sur votre métabolisme.

Une étude publiée en 2008 a révélé que les souches bactériennes Lactobacillus paracasei et Lactobacillus rhamnosus influencent de nombreuses voies métaboliques, notamment les lipides hépatiques, les acides aminés, les méthylamines et les acides gras à chaîne courte (AGCC).

L’ajout de bonnes bactéries répare les dysfonctionnements intestinaux en augmentant leur nombre et en favorisant une coopération efficace entre les différentes bactéries. Des changements biochimiques ont été observés chez des souris lorsqu’elles ont pris des probiotiques, notamment dans leur manière de métaboliser les acides biliaires. Cela signifie que les probiotiques peuvent influencer la quantité de graisse que le corps est capable d’absorber.

Certaines personnes prétendent que les probiotiques n’ont aucun effet sur la flore intestinale, mais cette étude a prouvé le contraire. Les probiotiques sont efficaces et interagissent avec l’écologie locale des intestins en communiquant avec d’autres bactéries.

L’auteur de l’étude, Jeremy Nicholson, du département de médecine biomoléculaire à l’Imperial College, a souligné que bien qu’il y ait des milliards de bactéries dans un petit pot de yaourt, il y en a des centaines de trillions dans les intestins, ce qui montre que les probiotiques ont un impact significatif sur la population totale de microbes intestinaux.

Bien que nous cherchions toujours à comprendre les changements qu’ils provoquent en termes de santé générale, cette étude a établi que l’introduction de bonnes bactéries modifie le dynamisme de l’ensemble de la population microbienne intestinale. Ainsi, l’optimisation de notre microbiome intestinal par l’utilisation de probiotiques peut être un moyen prometteur d’améliorer notre santé et notre métabolisme.

Les probiotiques sont-ils vraiment efficaces contre l’obésité ?

Des études suggèrent que les probiotiques peuvent être efficaces contre l’obésité. Une recherche de 2013 sur des animaux a révélé que le probiotique Lactobacillus gasseri BNR17, présent dans le lait maternel, agit comme un inhibiteur de l’obésité et du diabète. L’administration de L. gasseri BNR17 a réduit considérablement le poids corporel et le tissu adipeux indépendamment de la dose.

Une autre étude menée la même année a examiné des participants obèses ayant un taux de sucre dans le sang élevé. Ceux qui ont reçu le probiotique BNR17 pendant 12 semaines ont éliminé plus de graisse corporelle que le groupe témoin. Même sans changement de style de vie ou d’habitudes alimentaires, la simple prise de BNR17 a réduit le poids et le tour de taille.

Outre son effet sur l’obésité, le Lactobacillus gasseri a des propriétés anti-inflammatoires bénéfiques pour le syndrome du côlon irritable et la colite ulcéreuse. Il fait également partie des souches de bactéries qui combattent le Heliobacter pylori, principal responsable des ulcères d’estomac.

Ces résultats s’alignent avec l’observation que les bébés allaités ont moins de risque de développer de l’obésité infantile, puisque le Lactobacillus gasseri BNR17 se trouve naturellement dans le lait maternel. Ces découvertes suggèrent que les probiotiques pourraient être une approche prometteuse pour lutter contre l’obésité et améliorer la santé métabolique. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre leurs mécanismes d’action et leur effet à long terme sur la santé.

Les bactéries intestinales peuvent influencer les réserves de graisse.

Le microbiome humain est composé de trois phyla principaux de microbes qui remplissent diverses fonctions structurelles, protectrices et métaboliques dans le corps :

  • Bacteroidetes — Porphyromonas, Prevotella et Bacteroides
  • Firmicutes — Ruminococcus, Clostridium, Lactobacillus et Eubacteria
  • Actinobacteria — Bifidobacteria (le genre le plus fréquent)

Le magazine Nutrients de 2019 explique que les bactéries intestinales exercent des fonctions protectrices en éliminant les bactéries nocives et en produisant des facteurs antimicrobiens. Elles jouent également un rôle structurel en développant le système immunitaire et en renforçant la barrière muqueuse. Sur le plan métabolique, elles synthétisent des vitamines essentielles telles que la vitamine K, le folate et la biotine, et facilitent l’absorption de minéraux tels que le magnésium, le calcium et le fer.

Les bactéries décomposent les aliments et fermentent les féculents indigestes pour produire des acides gras à chaîne courte (AGCC) bénéfiques, qui régulent la réaction immunitaire et l’inflammation. Ces AGCC jouent un rôle crucial dans l’accumulation de graisse, ce qui fait des Firmicutes et des Bacteroidetes, les phyla qui produisent des AGCC, des marqueurs importants de l’obésité.

Des études ont révélé que les individus obèses ont généralement une proportion plus élevée de Firmicutes et de Lactobacillus, et une proportion plus faible de Bacteroidetes et de Bifidobacteria, par rapport aux personnes de poids normal. Par ailleurs, des souches spécifiques de bactéries sont associées à certains problèmes de santé, telles que Bacteroides vulgatus, qui est fortement liée à l’inflammation, à la résistance à l’insuline et aux changements métaboliques.

Les niveaux réduits de certaines bactéries du phylum Firmicutes, comme Blautia et Faecalibacterium, sont également associés à l’accumulation de graisse abdominale. Ainsi, comprendre le rôle des différentes bactéries intestinales peut être essentiel pour protéger la santé et prévenir les problèmes métaboliques tels que l’obésité.

Les bienfaits des probiotiques sur votre poids

Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques présents dans certains aliments et suppléments, reconnus pour leurs nombreux bienfaits pour la santé. Le magazine Nutrients de 2019 a expliqué le mécanisme par lequel les suppléments de probiotiques améliorent la santé et le poids.

L’un des principaux effets des probiotiques est le renforcement de l’intégrité de la barrière intestinale épithéliale. Cela permet de prévenir les problèmes digestifs courants, tels que les ballonnements et les flatulences, en maintenant une muqueuse intestinale saine. De plus, les probiotiques améliorent l’adhésion des bonnes bactéries aux muqueuses intestinales, favorisant ainsi leur colonisation et leur croissance.

Les probiotiques jouent également un rôle crucial dans la production de substances antimicrobiennes et d’autres composés bénéfiques pour la santé. Ces substances aident à combattre les microbes pathogènes et à maintenir un équilibre sain de la flore intestinale.

En outre, les probiotiques agissent par exclusion compétitive, en empêchant les microbes nuisibles de s’installer dans l’intestin en occupant les sites de fixation. Cela contribue à maintenir un environnement intestinal sain.

Un autre avantage important des probiotiques est leur capacité à soutenir le système immunitaire. Une flore intestinale équilibrée et saine stimule les défenses naturelles de l’organisme contre les infections et les maladies.

Des études ont montré que certaines souches de bactéries probiotiques peuvent être spécifiquement associées à des effets bénéfiques sur le poids corporel, notamment en réduisant la graisse abdominale.

Il est intéressant de noter que les probiotiques multi-souches se sont avérés plus efficaces que les probiotiques à souches uniques, car ils créent des effets synergiques qui amplifient leurs bienfaits.

Boostez votre flore intestinale fait partie de votre hygiène de vie

Les probiotiques, ces micro-organismes bénéfiques pour la santé, sont disponibles sous forme de suppléments, largement accessibles sur le marché. Cependant, pour une approche plus économique et naturelle, il est également possible de renforcer sa flore intestinale en consommant des aliments fermentés, qui offrent une plus grande diversité et quantité de probiotiques.

Les aliments fermentés, tels que le yaourt, le kéfir, la choucroute, le miso et le kimchi, sont riches en probiotiques naturels. En les consommant, vous ingérez des bactéries vivantes qui viennent peupler votre microbiome intestinal, contribuant ainsi à son équilibre. L’avantage des aliments fermentés réside dans leur accessibilité et leur coût abordable, ce qui les rend accessibles à tous. De plus, vous pouvez facilement les préparer vous-même à la maison, vous offrant ainsi un contrôle total sur la qualité et les ingrédients utilisés.

Une astuce courante pour accélérer le processus de fermentation lors de la préparation d’aliments fermentés est d’utiliser du levain. Le levain est un mélange de bactéries et de levures qui produit du dioxyde de carbone, permettant ainsi aux aliments de lever. Outre l’effet bénéfique sur la digestion, le levain ajoute une texture agréable et un goût caractéristique aux produits fermentés.

En intégrant davantage d’aliments fermentés dans votre alimentation, vous favorisez une flore intestinale saine, ce qui peut améliorer la digestion, renforcer le système immunitaire et potentiellement contribuer à la gestion du poids. C’est donc une approche simple et naturelle pour prendre soin de votre santé intestinale et globale.

bienvenue-capture-banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.