Résumé : Mélatonine sommeil

  • Lire tard le soir, regarder la télévision ou envoyer des e-mails au petit jour peut stopper net votre production de mélatonine et vous priver des nombreux bienfaits de cette hormone.
  • La mélatonine est indispensable au bon fonctionnement de votre système immunitaire, pour piéger les radicaux libres, réduire l’inflammation et aider votre corps à se débarrasser des cellules cancéreuses. De nombreuses études soulignent le rôle protecteur de la mélatonine contre différents types de cancer, notamment le cancer du sein.
  • Même la plus faible lumière des bandes passantes blanches ou bleues suffit à diminuer considérablement la production de mélatonine par votre glande pinéale, et c’est pourquoi il est si important de dormir dans le noir complet.
  • Des suggestions vous sont proposées pour augmenter votre production de mélatonine, telles que le type de lumière qui n’interrompt pas votre production de mélatonine.

Mélatonine : Lumière nocturne, risque de cancer

Lire avant de dormir ou utiliser des appareils électroniques la nuit peut-il augmenter le risque de cancer ? Absolument. L’exposition à la lumière artificielle en soirée perturbe la production d’une hormone cruciale pour votre corps : la mélatonine.
La mélatonine joue un rôle essentiel dans la prévention du cancer, le renforcement du système immunitaire, et même le ralentissement du vieillissement cellulaire. Elle a été étudiée pour son potentiel dans le traitement de plus de 100 maladies différentes. C’est véritablement le « super-héros » de votre organisme, et la lumière est son pire ennemi.
Depuis un siècle environ, les sociétés industrialisées se sont lancées dans une expérience sans fin, cherchant à prolonger leurs activités en prolongeant leurs journées et en raccourcissant leurs nuits dans l’espoir de devenir productives 24 heures sur 24.
Cependant, la pollution lumineuse engendrée par la technologie moderne a des conséquences biologiques lourdes sur l’homme et les autres formes de vie sur Terre.
Pendant plus de 200 000 ans, l’homme et d’autres organismes vivants ont développé des mécanismes exploitant les signaux environnementaux. Nous avons ajusté notre horloge biologique en fonction des cycles lumineux et obscurs de la Terre.
La lumière artificielle perturbe cette horloge biologique et la production de mélatonine, ce qui entraîne des conséquences néfastes pour la santé. Comme l’a souligné le Dr. Russel Reiter, « la lumière pourrait bien être un danger mortel pour vous ».

Les implications néfastes de la lumière

Dans tous les mammifères, y compris les humains, l’horloge biologique est localisée dans le noyau suprachiasmatique du cerveau (NSC), une partie de l’hypothalamus. En se basant sur les signaux de lumière et d’obscurité, le NSC régule la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale.
La lumière entre par les yeux et suit les voies optiques jusqu’au NSC, qui est extrêmement sensible aux variations de luminosité.
Lorsque vous allumez une lumière le soir, votre cerveau reçoit un signal erroné concernant le cycle lumière-obscurité. Il interprète cette lumière comme le début de la journée. En conséquence, l’horloge biologique ordonne à la glande pinéale d’arrêter la production de mélatonine.
Que la lumière