Une étude montre que les médicaments pour la tension artérielle peuvent se retourner contre vous

L’hypertension est dangereuse si elle n’est pas contrôlée, et augmente votre risque de crise cardiaque et d’AVC. Mais selon le résultat d’une étude menée par l’Université de Floride, prendre des médicaments pour faire baisser votre tension peut raccourcir votre espérance de vie au lien de la rallonger.

L’étude, publiée dans le Journal of the American Medical Association, suggère que moins on prend de médicaments pour la tension artérielle, mieux c’est.

C’est encore un exemple de médicament qui agit comme un simple « pansement » sur une maladie sans en traiter la cause sous-jacente. Il existe une différence majeure entre atteindre une tension artérielle saine en mangeant correctement, en faisant du sport et en gérant son stress, et « forcer » votre corps à atteindre cette tension avec un médicament.

Des médicaments dont l’innocuité avait été certifiée ont, à maintes occasions, fait plus de mal que de bien, et pourtant les médicaments pour la tension artérielle, tout comme les somnifères et les antalgiques, sont parmi les plus utilisés aux États-Unis.

Méfiez-vous, les médicaments pour la tension artérielle pourraient se retourner contre vous

L’étude en question a porté sur des personnes de 50 ans et plus souffrant à la fois de diabète de type 2 et d’une maladie coronarienne artérielle (MCA). Les directives classiques en termes d’hypertension pour les diabétiques suggèrent de maintenir une tension artérielle systolique en dessous de 130 mmHg, mais il n’y a que peu de données disponibles pour les diabétiques, de plus en plus nombreux, qui souffrent également d’une MCA. Le but de cette étude était de combler ce manque d’information.

Chaque participant à l’étude a reçu un ou plusieurs médicaments pour la tension artérielle (une combinaison d’antagonistes du calcium, de bêta-bloquants, d’inhibiteurs de l’ECA et de diurétiques) de façon à atteindre une tension systolique inférieure à 130 mmHg.

Les chercheurs ont découvert qu’un contrôle plus strict de la tension chez ces patients n’était PAS associé à de meilleurs résultats !

Sans surprise, le groupe non contrôlé a obtenu des résultats encore plus mauvais. Mais le groupe dont la tension systolique était maintenue entre 130 et 140 présentait un risque de décès légèrement inférieur au groupe dont la tension systolique était maintenue au niveau recommandé – en dessous de 130 mmHg. Les auteurs ont rapporté :

« Cette étude observationnelle nous a permis de montrer pour la première fois, à notre connaissance, que faire baisser la tension systolique en dessous de 130 mmHg chez des patients diabétiques atteints d’une MCA n’entraine pas une réduction plus importante de la morbidité qu’une tension systolique en dessous de 140 mmHg, et est même associé à une augmentation du risque de mortalité toutes causes confondues. De plus, l’augmentation du risque de mortalité est persistante sur le long terme. »

Groupe de contrôle rigoureux 12,7 % de risque de décès
Groupe de contrôle classique 12,6 % de risque de décès
Groupe non contrôlé 19,8 % de risque de décès

Est-ce un ‘Pharmageddon’ ?

Ce n’est pas la première fois que des médicaments se retournent contre les malades. En fait, les médicament délivrés sur ordonnance tuent aujourd’hui plus de personnes que les drogues illégales. Les décès provoqués par des médicaments sont une épidémie du 21ème siècle, et tuent aujourd’hui plus de personnes que les accidents de la route.

Le nombre de décès liés aux médicaments a plus que doublé chez les adolescents et les jeunes adultes entre 2000 et 2008 et plus que triplé chez les personnes âgées de 50 à 69 ans. On estime qu’aux États-Unis, 450.000 incidents indésirables liés aux médicaments et représentant une part importante des visites aux urgences pourraient être évités chaque année.

D’après un rapport de juin 2010 paru dans le Journal of General Internal Medicine, et sur la base de l’examen de 62 millions de certificats de décès, près de 250.000 décès ont résulté d’erreurs de médications dans les hôpitaux entre 1976 et 2006.

Et cela ne prend pas en compte les personnes décédées après avoir pris des médicaments en respectant parfaitement la prescription !Et si vous ajoutez les décès dus aux infections contractées dans les hôpitaux, aux procédures médicales inutiles, aux résultats néfastes d’interventions chirurgicales, la médecine conventionnelle arrive probablement en première place des principales causes de décès aux États-Unis.

Le lien mal connu entre les glucides et votre tension artérielle

La bonne nouvelle est que la plupart d’entre vous n’avez pas besoin de médicaments pour normaliser votre tension artérielle. Dans la plupart des cas, l’hypertension peut être inversée par quelques changements simples dans l’alimentation et le style de vie.

Vous avez une alimentation riche en céréales et pauvre en graisses ? Si c’est le cas, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous. Ce type de régime est pour de nombreuses personnes une ordonnance pour développer une hypertension. Je préconise depuis des années d’éviter le blé, et il semble que ce conseil commence à être intégré.

Le LA Times vient de publier un article expliquant comment le blé (et les régimes pauvres en graisses) contribue à l’inflammation, aux maladies cardiaques, aux douleurs articulaires et à de nombreux autres problèmes de santé chroniques. Le cardiologue William Davis aurait déclaré :

« Mangez plus de gras. Mangez aussi peu de céréales que possible. Les céréales n’ont pas vraiment leur place dans l’expérience humaine. »

Ce n’est pas nouveau. Une recherche scientifique publiée en 1998 dans le journal Diabetes a révélé que presque deux tiers des sujets testés qui étaient insulino-résistants avaient aussi une tension artérielle élevée. La résistance à l’insuline est directement attribuable à une alimentation riche en sucre et en céréales, en particulier si elle n’est pas accompagnée d’une activité physique adéquate.

Il y a donc des chances pour que, si vous souffrez d’hypertension, vous ayez également une glycémie mal contrôlée car ces deux problèmes vont souvent de pair. Lorsque votre taux d’insuline augmente, cela fait monter votre tension artérielle.

En plus de consommer trop de glucides, la plupart des gens ne consomment pas les bonnes graisses, en termes de qualité et de quantité. Contrairement à ce qu’on vous a dit, le glucose n’est pas le carburant préféré du métabolisme humain – c’est la graisse.

Et les graisses ne font pas grossir – ce sont les excès de glucides qui font grossir. Je pense que la plupart des gens gagneraient à ce que leur alimentation soit composée à 50 à 70% de bonnes graisses. Parmi les sources de bonnes graisses, on trouve

Les olives et l’huile d’olive (pour les plats froids) Les noix de coco, et l’huile de noix de coco (pour tous types de cuisine et de pâtisserie) Le Beurre provenant de lait cru bio de vaches nourries au pâturage
Les noix crues, telles que amandes ou noix de pécan Les jaunes d’œufs biologiques Les avocats
Les viandes de pâturage L’huile de palme (assurez-vous de choisir une huile éco-responsable !) Les huiles de noix non chauffées

Mon ordonnance pour avoir une tension artérielle saine SANS médicaments

  • Remplacez la majorité de vos glucides par des légumes non-amylacés et remplacez les calories perdues par des graisses saines comme indiqué ci-dessus.
  • Normalisez votre ratio oméga-3/oméga -6. Les oméga-3 et les oméga-6 sont essentiels pour votre santé. Mais la plupart des américains consomment trop d’oméga-6 et pas assez d’oméga-3 dans leur alimentation. Consommer des acides gras oméga-3 est l’une des meilleures façons de re-sensibiliser vos récepteurs d’insuline si vous souffrez de résistance à l’insuline.

Les acides gras oméga-3 sont également importants pour avoir des membranes cellulaires résistantes et une bonne élasticité artérielle. Les meilleures sources d’acides gras oméga-3 sont les poissons et les produits d’origine animale. Malheureusement, la plupart du poisson frais aujourd’hui contient de dangereuses quantités de mercure. La meilleure solution est de trouver une source sure de poisson ou, si cela s’avère trop difficile, prenez un supplément d’huile de krill de haute qualité.

  • Éliminez la caféine. On ne comprend pas bien le lien entre la consommation de caféine et une tension artérielle élevée, mais il existe de nombreuses preuves indiquant que si vous souffrez d’hypertension, le café et les autres boissons et aliments caféinés peuvent ex­acerber votre état.
  • Consommez des aliments fermentés. Des troubles de la flore intestinale semblent être un facteur significatif de développement de maladies cardiaques, ainsi que de nombreux autres problèmes de santé chroniques. La meilleure façon d’optimiser votre flore intestinale est d’incorporer dans votre alimentation des aliments naturellement fermentés, tels que de la choucroute et d’autres légumes fermentés, des yaourts, du kéfir, du fromage et du natto.

Les aliments fermentés (en particulier le gouda et l’edam) sont une importante source de vitamine K2, qui joue un rôle crucial dans la protection de votre cœur et de votre cerveau.

  • Optimisez votre taux de vitamine D. La carence en vitamine D est associée au syndrome métabolique, ainsi qu’à une tension artérielle élevée. La vitamine D est un inhibiteur négatif du système rénine angiotensine (SRA) de votre corps, qui régule la tension artérielle. Si vous avez une carence en vitamine D, cela peut provoquer une activation inappropriée de votre SRA, ce qui peut entraîner une hypertension.

    Dans l’idéal, faites le plein de vitamine D en vous exposant au soleil ou en utilisant une cabine à UV sûre. Si ni l’un ni l’autre ne sont possibles, envisagez alors de prendre un supplément de vitamine D3.

  • Faites du sport une priorité. Un programme d’exercices complet tel que mon programme de Peak Fitness est très important pour le maintien d’un système cardiovasculaire sain. Votre programme doit comprendre des exercices de type haute intensité et de la musculation une à trois fois par semaine, car il a été démontré qu’ils sont plus efficaces encore que les exercices d’aérobie pour réduire votre risque de décès des suites d’une crise cardiaque.
  • Connectez-vous à la terre. Le manque de connexion à la terre, dû à l’utilisation répandue de semelles de chaussures en caoutchouc ou en plastique, contribue probablement aujourd’hui aux inflammations chroniques. Lorsque vous marchez pieds nus dans la terre, il se produit un transfert massif d’électrons bénéfiques entre la terre et votre corps.

    Des expériences ont montré que marcher pieds nus à l’extérieur améliore la viscosité du sang et le flux sanguin, ce qui aide à réduire la tension artérielle. Faites-vous donc du bien, et marchez pieds nus dans le sable ou l’herbe humide pour profiter du pouvoir curatif de la Terre.

  • Gérez votre stress. Il est reconnu que le stress augmente la tension artérielle, contrôler le stress est donc un élément essentiel d’une bonne santé cardiaque. Mon outil favori pour chasser le stress est la Technique de Libération Émotionnelle (EFT), qui est simple à apprendre et simple à utiliser. Vous pouvez toutefois trouver d’autres méthodes tout aussi efficaces, comme le yoga, la méditation ou la prière.

Le mot de la fin

L’hypertension artérielle atteint des proportions endémiques dans le monde occidental. Il est préférable de gérer l’hypertension par une approche naturelle plutôt qu’au moyen d’un cocktail de médicaments qui risquent au final de se retourner contre vous.

Une étude a démontré qu’un contrôle strict de la tension artérielle au moyen de médicaments n’est PAS associé à un meilleur résultat et peut même réduire votre espérance de vie. Des changements de style de vie, et une attention particulière portée à la normalisation de votre taux d’insuline, vous mettront sur une voie plus sure et plus fiable vers une santé optimale.

En bref

  • Une étude montre que prendre des médicaments pour faire baisser la tension artérielle systolique en dessous de 130 mmHg ne donne pas de bons résultats chez les patients atteints à la fois de diabète et d’une maladie coronarienne
  • Dans la grande majorité des cas, il n’est pas utile de prendre des médicaments pour inverser l’hypertension ; quelques ajustements au niveau de l’alimentation et du style de vie sont les moyens les plus surs et les plus efficaces pour optimiser votre tension artérielle. Cela signifie notamment réduire votre consommation de sucre de façon drastique (en particulier le fructose), optimiser les graisses alimentaires, faire du sport, avoir des apports suffisants en vitamines D et K2, vous connecter à la terre et gérer votre stress
  • Les médicaments délivrés sur ordonnance tuent aujourd’hui plus de gens que les drogues illégales ou les accidents de la route, ce qui en fait l’une des principales causes de décès aujourd’hui aux États-Unis, même lorsque les prescriptions sont respectées

Source:

35,45

Couteau céramique

4 couteaux céramique rouge

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique noir

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique blanc

25,65
61,33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.