Qu’est-ce que le lait d’or ?

Nombreux sont ceux qui aiment finir leur journĂ©e en dĂ©gustant une tasse de thĂ© Ă  la camomille, mais mĂȘme les inconditionnels du thĂ© pourraient ĂȘtre tentĂ©s par une tasse de lait d’or bien chaud. Si certains le trouvent apaisants, et parfait avant d’aller se coucher, d’autres l’apprĂ©cient le matin au rĂ©veil, et le prĂ©fĂšrent mĂȘme au cafĂ©.

Qu’est-ce que le lait d’or ? Il ne s’agit en rĂ©alitĂ© pas d’un lait, en tous cas pas d’un produit laitier. La base du lait d’or est un mĂ©lange de curcuma, cette Ă©pice chaude et dorĂ©e, et de lait de noix de coco et/ou d’huile de noix de coco (selon vos prĂ©fĂ©rences).

Le curcuma est surtout connu pour son utilisation dans les plats de curry, mais il s’est Ă©galement forgĂ© une rĂ©putation pour ses puissantes propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales.

Le curcuma est d’ailleurs apprĂ©ciĂ© pour ces propriĂ©tĂ©s depuis des siĂšcles, mais n’est pourtant pas trĂšs utilisĂ© aux États-Unis, ni gĂ©nĂ©ralement dans le monde occidental. Le lait d’or pourrait bien changer cela, car chaque tasse vous apporte une bonne dose de cette « Ă©pice de vie ».

 

=> Comment  Alcaliniser votre Assiette ?

 

Le curcuma présente plus de 150 effets thérapeutiques potentiels

Il est difficile de dĂ©crire briĂšvement le curcuma, car il possĂšde de trĂšs nombreuses propriĂ©tĂ©s bĂ©nĂ©fiques. C’est pourquoi le terme « d’Ă©pice de vie », ainsi qu’il est appelĂ© en Inde, le rĂ©sume parfaitement bien.

Les mĂ©decines traditionnelles chinoise (MTC) et ayurvĂ©dique l’emploient notamment dans le traitement de maladies hĂ©patiques, de problĂšmes cutanĂ©s, d’affections respiratoires et gastro-intestinales, de muscles froissĂ©s, de douleurs articulaires et dans le traitement des blessures en gĂ©nĂ©ral.

Ses bienfaits ont Ă©tĂ© largement dĂ©crits depuis dans la littĂ©rature mĂ©dicale, et il a Ă©tĂ© reconnu que la curcumine – l’un des ingrĂ©dients bioactifs du curcuma qui a fait l’objet des Ă©tudes les plus poussĂ©es — favorise une bonne santĂ© en gĂ©nĂ©ral et protĂšge d’un grand nombre de maladies.

Elle possĂšde en effet plus de 150 effets thĂ©rapeutiques potentiels, notamment des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens, ainsi que de puissantes propriĂ©tĂ©s anti-cancer qui ont fait l’objet d’études approfondies.

Les chercheurs ont dĂ©couvert plusieurs mĂ©canismes d’action de la curcumine, qui expliquent en partie ce qui en fait un remĂšde si puissant :

  • Elle module environ 700 de nos gĂšnes
  • Elle module positivement plus de 160 voies physiologiques
  • Elle ‘remet de l’ordre’ dans les membranes cellulaires
  • Elle affecte les molĂ©cules de signalisation. Il a par exemple Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que la curcumine interagit directement avec :
Les molécules inflammatoires Les protéines impliquées dans la survie cellulaire Les histones
Les intĂ©grase et protĂ©ase du virus d’immunodĂ©ficience humaine de type 1 (VIH1) L’ADN et l’ARN DiffĂ©rentes protĂ©ines porteuses et ions mĂ©talliques

Le curcuma permet de rĂ©duire l’inflammation et la glycĂ©mie

La curcumine est l’un des plus puissants anti-inflammatoires naturels qui soit, et c’est pourquoi, si vous souffrez d’une maladie inflammatoire quelle qu’elle soit, cela vaut la peine de goĂ»ter au lait d’or.

De nombreuses maladies chroniques sont d’origine inflammatoire, et mĂȘme si vous ĂȘtes actuellement en bonne santĂ©, une boisson anti-inflammatoire comme le lait d’or ne peut vous faire que du bien, en particulier si vous avez une alimentation de type inflammatoire (riche en aliments transformĂ©s, en sucres et/ou en cĂ©rĂ©ales).

La curcumine est capable d’inhiber Ă  la fois l’activitĂ© et la synthĂšse de la cyclooxygĂ©nase-2 (COX2) et de la 5-lipooxygĂ©nase (5-LOX), ainsi que d’autres enzymes impliquĂ©es dans l’inflammation.

Une Ă©tude de 2006 a Ă©galement rĂ©vĂ©lĂ© qu’un extrait de curcuma composĂ© de curcuminoĂŻdes (la curcumine est le curcuminoĂŻde le plus Ă©tudiĂ©) bloque les voies inflammatoires, empĂȘchant la production d’une protĂ©ine qui provoque ƓdĂšmes et douleurs.

Une autre recherche a Ă©galement Ă©tĂ© menĂ©e auprĂšs de personnes souffrant du syndrome mĂ©tabolique, dans le but de dĂ©terminer les effets de la curcumine sur l’inflammation. La moitiĂ© des participants ont pris un gramme de poudre de curcumine par jour pendant huit semaines, l’autre moitiĂ© recevant un placĂ©bo.

À la fin de l’étude, le groupe qui avait pris la curcumine prĂ©sentait des taux plus faibles de trois marqueurs sanguins de l’inflammation, notamment la protĂ©ine C-rĂ©active (CRP), ainsi qu’une glycĂ©mie Ă  jeun et une hĂ©moglobine A1c (une mesure de la glycĂ©mie sur le plus long terme) plus faibles.

En comparaison, aprĂšs huit semaines, le groupe placĂ©bo avait une glycĂ©mie plus Ă©levĂ©e et leur inflammation avait augmentĂ©. En examinant huit Ă©tudes antĂ©rieures, les chercheurs ont constatĂ© qu’elles confirmaient Ă©galement que la curcumine entraĂźnait la diminution du taux de CRP.

Ils en ont conclu qu’une supplĂ©mentation brĂšve de curcumine biodisponible amĂ©liore l’état oxydatif et inflammatoire de façon significative chez les personnes atteintes de syndrome mĂ©tabolique, et que la curcumine pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme un « agent rĂ©ducteur de CRP naturel, sur et efficace ».

Le lait d’or : que peut-il vous apporter ?

La curcumine contenue dans le curcuma a la capacitĂ© de moduler l’activitĂ© et l’expression gĂ©nĂ©tique en dĂ©truisant les cellules cancĂ©reuses et en favorisant le fonctionnement des cellules saines. Elle favorise Ă©galement l’anti-angiogĂ©nĂšse, ce qui signifie qu’elle contribue Ă  empĂȘcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins nĂ©cessaires au dĂ©veloppement des cellules cancĂ©reuses.

La curcumine semble ĂȘtre universellement efficace contre Ă  peu prĂšs tous les types de cancers. De plus, d’aprĂšs une sĂ©rie d’études cliniques de plus en plus Ă©tendue, la curcumine pourrait contribuer Ă  :

Maintenir des taux de cholestĂ©rol sains PrĂ©venir l’oxydation des lipoprotĂ©ines de basse densitĂ© Inhiber l’agrĂ©gation plaquettaire
RĂ©duire les risques de thromboses et d’infarctus du myocarde RĂ©duire les symptĂŽmes associĂ©s au diabĂšte de type 2 RĂ©duire les symptĂŽmes de la polyarthrite rhumatoĂŻde
RĂ©duire les symptĂŽmes de la sclĂ©rose en plaques Diminuer les symptĂŽmes de la maladie d’Alzheimer Inhiber la rĂ©plication du VIH
EmpĂȘcher la formation de tumeurs AccĂ©lĂ©rer la guĂ©rison des blessures ProtĂ©ger le foie
Augmenter la sécrétion biliaire Protéger de la cataracte Protéger de la toxicité pulmonaire et de la fibrose

Une étude publiée en 2011 dans la revue Natural Product Reports a également décrit la curcumine comme ayant des vertus thérapeutiques permettant de lutter contre de nombreux types de maladies :

Les maladies pulmonaires et hépatiques Les maladies neurologiques Les maladies métaboliques
Les troubles auto-immuns Les maladies cardiovasculaires Les maladies inflammatoires

Lait et huile de noix de coco : les autres ingrĂ©dients ‘magiques’ du lait d’or

Il existe de nombreuses variantes du lait d’or, mais la plupart sont prĂ©parĂ©es Ă  base de lait de coco (certaines contiennent Ă©galement de l’huile de coco). Associer le lait de coco au curcuma apporte Ă  la boisson non seulement sa base douce et crĂ©meuse, mais lui confĂšre Ă©galement d’autres bienfaits.

Le lait de coco est fait du jus extrait de la chair de noix de coco rĂąpĂ©e, et d’eau de coco. La matiĂšre grasse de l’huile de coco est composĂ©e d’environ 50% d’acide laurique, que l’on trouve rarement Ă  l’état naturel. Notre organisme convertit l’acide laurique en monolaurine, un monoglycĂ©ride capable de dĂ©truire les virus Ă  enveloppe lipidique, comme le VIH et l’herpĂšs, le virus de la grippe, de la rougeole, les bactĂ©ries Ă  Gram nĂ©gatif et les protozoaires tels que le Giardia lamblia.

L’acide laurique est un type d’acide gras Ă  chaine moyenne (TCM), qui se digĂšre facilement et traverse aisĂ©ment les membranes cellulaires. Les TCM sont immĂ©diatement convertis en Ă©nergie par votre foie et non stockĂ©s sous forme de graisse. De nombreuses Ă©tudes ont montrĂ© que les TCM favorisent la perte de poids, notamment une Ă©tude qui a montrĂ© que des rats nourris aux TCM voient leur graisse corporelle diminuer, et leur sensibilitĂ© Ă  l’insuline ainsi que leur tolĂ©rance au glucose amĂ©liorĂ©es.

Une autre Ă©tude a Ă©galement montrĂ© que des hommes en surpoids qui adoptent une alimentation riche en TCM perdent davantage de tissus adipeux, ce qui est sans doute dĂ» Ă  l’augmentation de la dĂ©pense Ă©nergĂ©tique et de l’oxydation des graisses provoquĂ©e par la consommation de TCM. Le lait de noix de coco est par ailleurs riche en antioxydants et en nutriments, notamment en vitamines C, E et B, en magnĂ©sium, en potassium, en phosphore et en fer.

L’huile de noix de coco prĂ©sente des bienfaits similaires, et permet de prĂ©parer une « pĂąte d’or ». La pĂąte d’or peut ĂȘtre prĂ©parĂ©e Ă  l’avance, ce qui vous permet de vous prĂ©parer rapidement une tasse de lait d’or lorsque vous en avez envie. Avantage supplĂ©mentaire, le curcuma est liposoluble, l’ajout de lait et d’huile de coco permet donc d’accroĂźtre ses bienfaits.

Comment prĂ©parer de la pĂąte et du lait d’or

La pĂąte d’or fait office de base Ă  la prĂ©paration du lait d’or. Elle contient non seulement du curcuma et de l’huile de coco, mais Ă©galement du poivre noir, dont il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© qu’il augmente de 2.000 % la biodisponibilitĂ© de la curcumine. Voici une recette simple, proposĂ©e par le site Health Impact News, pour prĂ©parer vous-mĂȘme votre pĂąte d’or :

PĂąte d’or

Ingrédients

  • 1/2 tasse de poudre de curcuma bio
  • 1 tasse d’eau
  • 1,5 cuillĂšre Ă  cafĂ© de poivre noir
  • 5 cuillĂšres Ă  soupe d’huile de noix de coco vierge

Instructions

  1. Dans une casserole en acier inoxydable, faites chauffer l’eau, le curcuma et le poivre noir jusqu’à obtenir une pĂąte Ă©paisse, en mĂ©langeant sans arrĂȘt, pendant 7 Ă  10 minutes.
  2. Retirez la casserole du feu et ajoutez l’huile de coco, en mĂ©langeant au fouet pour bien l’incorporer.
  3. Transvasez la pĂąte d’or dans un bocal en verre avec couvercle, et placez-la au rĂ©frigĂ©rateur. Vous pouvez ainsi la conserver jusqu’à deux semaines.
  4. Vous utiliserez cette pĂąte pour prĂ©parez le lait d’or, comme indiquĂ© ci-dessous.

Lorsque votre pĂąte d’or est prĂȘte, vous pouvez vous lancer dans la prĂ©paration du lait d’or. La recette qui suit, Ă©galement proposĂ©e par le site Health Impact News, est simple, et peut ĂȘtre adaptĂ©e selon vos goĂ»ts :

Lait d’or

Ingrédients

  • 1 cuillĂšre Ă  cafĂ© de pĂąte d’or
  • 2 tasses de lait de coco
  • 1/8 cuillĂšre Ă  cafĂ© de vanille (facultatif)
  • Du miel cru [ou de la stĂ©via] selon vos goĂ»ts (facultatif)
  • Une pincĂ©e de cannelle (facultatif)

Instructions

  1. Dans une casserole en acier inoxydable, faites chauffer Ă  feu doux, sans faire bouillir, 2 tasses de lait de coco avec 1 cuillĂšre Ă  cafĂ© de pĂąte d’or.
  2. Utilisez un fouet pour bien incorporer la pĂąte au lait.
  3. Ajoutez si vous le souhaitez la vanille, le miel (ou la stévia) et/ou la cannelle.

Variantes du lait d’or, avec bĂątons de curcuma et gingembre

Version lĂ©gĂšrement diffĂ©rente du lait d’or, la recette qui suit, proposĂ©e par le site ‘Prevent Disease’, est prĂ©parĂ©e avec du gingembre et des bĂątons de curcuma, qui remplacent la poudre. Il est Ă©galement prĂ©parĂ© sans pĂąte d’or, ce qui peut s’avĂ©rer utile si vous avez une envie de lait d’or, mais que vous n’avez pas de pĂąte sous la main.

Lait d’or au gingembre

Ingrédients

‱1 bñton de curcuma de 2,5 cm de long

‱Du poivre blanc en grains

‱1 tasse d’eau

‱1 tasse de lait de coco

‱1 morceau de gingembre frais de 2,5 cm

‱Du miel cru ou de la stĂ©via (facultatif)

‱1/2 cuillĂšre Ă  cafĂ© de ghee (facultatif, en cas de mal de gorge ou de toux)

Instructions

  1. Prenez un bĂąton de curcuma de 2,5 cm … et Ă©crasez-le grossiĂšrement au moyen d’un pilon et d’un mortier.
  2. Écrasez Ă©galement quelques grains de poivre. Le poivre blanc est meilleur pour cette recette.
  3. MĂ©langez une tasse d’eau avec une tasse de lait de coco, ajoutez le curcuma et le poivre concassĂ©s, ainsi qu’un morceau de gingembre de 2,5 cm (et d’un bon centimĂštre de diamĂštre), et portez Ă  Ă©bullition.
  4. Laissez mijoter 20 minutes. Le lait aura alors rĂ©duit, et il en restera l’équivalent d’une tasse. C’est pourquoi il faut commencer avec un mĂ©lange de lait et d’eau, faute de quoi vous obtiendriez une boisson trĂšs Ă©paisse, qui ne serait pas aussi apaisante.
  5. Ôtez la casserole du feu, filtrez, ajoutez une cuillĂšre de miel ou de stĂ©via (facultatif), et dĂ©gustez votre lait bien chaud.
  6. Si vous le buvez pour soulager un mal de gorge, ajoutez 1/2 cuillÚre à café de ghee dans le lait au curcuma encore chaud, avant de le boire. Le ghee fondu tapissera votre gorge, et soulagera également la toux.

Si vous n’avez jamais goĂ»tĂ© au lait d’or, il est probable que vous serez agrĂ©ablement surpris. De nombreuses personnes l’apprĂ©cient particuliĂšrement en automne et en hiver (et pendant la saison des rhumes et des grippes), mais il est tout aussi dĂ©licieux et apaisant en Ă©tĂ©. Un dernier conseil – lorsque vous utilisez du curcuma en cuisine, portez un tablier, et ne laissez pas votre casserole dĂ©border. Cette Ă©pice tĂąche facilement les vĂȘtements et les plans de travail, faites donc trĂšs attention aux Ă©claboussures si vous ne voulez pas d’une cuisine jaune.

 

==> Apprenez Ă  cuisiner Sans Lait / Sans Gluten / Sans Sucre et Beaucoup d’amour !

 

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.