Le rhume est l’une des maladies infectieuses les plus courantes

Les symptĂ´mes du rhume sont provoquĂ©s par des centaines de virus diffĂ©rents – et non par des bactĂ©ries – et l’infection est gĂ©nĂ©ralement transmise par contact des mains entre les personnes, ou par contact avec des objets sur lesquels se trouvent des agents pathogènes.

Le rhume étant une maladie virale, les antibiotiques sont totalement inutiles pour le traiter et doivent être évités, à moins que votre médecin ne diagnostique une infection bactérienne secondaire grave.

Prendre des antibiotiques en l’absence de bactĂ©ries pathogènes ne fait que contribuer au problème des maladies rĂ©sistantes aux antibiotiques.

La clĂ© pour Ă©viter le rhume et en guĂ©rir rapidement est d’avoir un système immunitaire efficace, et vous devez pour cela : optimiser votre alimentation, Ă©viter le sucre, optimiser votre taux de vitamine D, dormir suffisamment et faire de l’exercice physique, gĂ©rer votre stress, et adopter la bonne technique pour vous laver les mains.

Le fait d’ĂŞtre exposĂ© Ă  un virus du rhume ne signifie pas que vous allez automatiquement attraper un rhume. Si votre système immunitaire fonctionne parfaitement, votre organisme sera capable de repousser le virus et vous ne serez pas malade, mĂŞme si vous y avez Ă©tĂ© exposĂ©.

De nombreux aliments, plantes et compléments alimentaires peuvent être particulièrement efficaces pour renforcer la fonction immunitaire, et nous allons nous y intéresser dans cet article.

 

>>TĂ©lĂ©chargez le guide des 6 SIGNES d’intoxication Majeure des Intestins

 

Boostez votre système immunitaire grâce à des aliments riches en vitamine C

Certains experts en santĂ©, tels que le Dr. Ronald Hunninghake, pensent que la vitamine C est l’un des nutriments qui vous est indispensable lorsque vous souffrez de quelque maladie que ce soit, qu’il s’agisse d’un simple rhume ou d’un cancer. Elle est cependant plus connue pour son action bĂ©nĂ©fique contre les maladies infectieuses.

Le cas d’Allan Smith, qui a Ă©tĂ© sĂ©vèrement touchĂ© par la grippe porcine et a Ă©vitĂ© la mort de peu grâce Ă  une combinaison de vitamine C par intra-veineuse et par voie orale, est un parfait exemple du pouvoir curatif de cette vitamine antioxydante.

Les athlètes d’endurance qui prennent un complĂ©ment de vitamine C rĂ©duisent de 50 % leur risque d’attraper un rhume.

Les kiwis sont exceptionnellement riches en vitamine C, ainsi qu’en vitamine E, en folates, en polyphĂ©nols et en carotĂ©noĂŻdes, et une recherche publiĂ©e dans le British Journal of Nutrition a montrĂ© qu’une alimentation riche en kiwis rĂ©duit la durĂ©e et la gravitĂ© des symptĂ´mes des infections des voies respiratoires supĂ©rieures chez les personnes âgĂ©es.

Les agrumes, le poivron rouge, le brocoli, les choux de Bruxelles, la courge butternut, la papaye, la patate douce et la tomate, font partie des autres fruits et légumes riches en vitamine C.

Une carence en vitamine D augmente votre risque d’attraper un rhume

La vitamine D est un autre nutriment qui joue un rĂ´le dans de nombreuses autres maladies, en particulier les maladies infectieuses. C’est un agent antimicrobien puissant, qui produit de 200 Ă  300 peptides antimicrobiens dans votre corps, qui tuent les bactĂ©ries, les virus et les champignons.

Un taux suboptimal de vitamine D nuit considérablement à votre réponse immunitaire et vous rend bien plus vulnérable au rhume, à la grippe et aux autres infections respiratoires.

La recherche est très claire sur ce point : plus votre taux de vitamine D est élevé, plus votre risque de contracter un rhume, une grippe ou une autre infection des voies respiratoires, est faible.

La meilleure source de vitamine D est l’exposition directe au soleil (UVB). Si vous n’avez pas la possibilitĂ© de vous exposer au soleil, ni Ă  des UV artificiels, il est recommandĂ© que vous preniez un supplĂ©ment de vitamine D3.

Souvenez-vous simplement que si vous prenez une dose élevée de vitamine D3, vous devez également augmenter votre apport de vitamine K2.

D’après les dernières recherches de l’organisme de recherche GrassrootsHealth, la dose moyenne de vitamine D3 pour un adulte, nĂ©cessaire pour atteindre un taux de 40 ng/ml, est d’environ 8.000 UI par jour.

Pour les enfants, de nombreux experts s’accordent aujourd’hui pour recommander un taux d’environ 35 UI de vitamine D par 0.5kg de poids corporel.

Il s’agit lĂ  cependant de recommandations très gĂ©nĂ©rales. La seule façon de dĂ©terminer votre dose optimale est de faire une analyse de sang. L’idĂ©al est de maintenir un taux de vitamine D entre 50 et 70 ng/ml tout au long de l’annĂ©e.

Le bouillon de poule est vraiment un remède efficace contre le rhume

La défaillance de la fonction immunitaire a généralement pour origine un déséquilibre des microorganismes présents dans votre système digestif, lui-même dû à une alimentation inappropriée et déséquilibrée, trop riche en sucres et trop faible en bonnes graisses et en bactéries bénéfiques.

Le bouillon d’os maison est un remède prĂ©cieux, car il est facile Ă  digĂ©rer et contient de nombreux nutriments utiles qui contribuent Ă  rĂ©parer la muqueuse de vos intestins. Il contient notamment :

•Des sels minéraux facilement absorbables, notamment du magnésium, du phosphore, du silicium, du soufre et des oligo-éléments

•Des sulfates de chondroĂŻtine, de la glucosamine, et d’autres composĂ©s extraits du cartilage lorsqu’on le fait bouillir, qui contribuent Ă  rĂ©duire les douleurs articulaires et l’inflammation

•Des acides aminĂ©s tels que la glycine, la proline et l’arginine – qui ont toutes trois des effets anti-inflammatoires.

Il a Ă©tĂ© dĂ©couvert que l’arginine, par exemple, est particulièrement bĂ©nĂ©fique dans le traitement de la septicĂ©mie (inflammation gĂ©nĂ©ralisĂ©e de l’organisme). La glycine a Ă©galement des effets calmants, qui peuvent vous aider Ă  mieux dormir.

Le bouillon de poule prĂ©parĂ© Ă  base d’os de poulet est excellent pour accĂ©lĂ©rer la guĂ©rison et la rĂ©cupĂ©ration.

Vous avez sans aucun doute déjà entendu dire que le bouillon de poule aide à guérir le rhume, et il existe en effet des preuves scientifiques qui soutiennent ce vieil adage.

Une Ă©tude publiĂ©e il y a plus de dix ans a montrĂ© que le bouillon de poule possède effectivement des vertus mĂ©dicinales, qui permettent de rĂ©duire considĂ©rablement l’infection.

En plus des bienfaits anti-inflammatoires du bouillon d’os, le poulet contient un acide aminĂ© naturel, la cystĂ©ine, capable de fluidifier les mucositĂ©s prĂ©sentes dans les poumons et de les rendre moins collantes, et donc plus faciles Ă  Ă©vacuer.

Sachez que la soupe en conserve ne fonctionne pas aussi bien que la version maison, prĂ©parĂ©e Ă  base de bouillon d’os mijotĂ©.

Si vous luttez contre un rhume, buvez votre bouillon très chaud, bien épicé et bien poivré.

Les Ă©pices provoqueront la libĂ©ration d’un liquide aqueux dans votre bouche, votre gorge et vos poumons, qui contribuera Ă  fluidifier le mucus prĂ©sent dans vos voies respiratoires, qui sera donc plus facile Ă  Ă©vacuer.

Le poivre noir en grain est également riche en piperine, un composé aux propriétés fébrifuges et antalgiques.

Autres aliments qui contribuent à renforcer le système immunitaire

Adopter une hygiène de vie et une alimentation saine tout au long de l’annĂ©e est la solution Ă  long-terme pour traverser sans encombre la saison des rhumes et des grippes.

Surtout, si vous sentez que vous êtes en train de vous enrhumer ou que vous avez attrapé la grippe, évitez de consommer du sucre SOUS QUELQUE FORME QUE CE SOIT, des céréales, des édulcorants artificiels ou des aliments transformés.

Le sucre est particulièrement nocif pour votre système immunitaire – qui a besoin d’ĂŞtre renforcĂ©, et non affaibli, pour combattre une infection naissante. Voici d’autres aliments, en plus de ceux mentionnĂ©s plus haut, qui peuvent contribuer Ă  renforcer votre système immunitaire :

Les aliments fermentés contribuent à « réensemencer » vos intestins avec de bonnes bactéries (par exemple le kéfir au lait cru, le kimchee, le miso, les pickles et la choucroute).
L’huile de noix de coco contient de l’acide laurique que votre corps convertit en monolaurine, un monoglycĂ©ride qui a la capacitĂ© de dĂ©truire les virus enveloppĂ©s, notamment ceux de la grippe, du VIH, de l’herpès et de la varicelle, de mĂŞme que les bactĂ©ries gram-nĂ©gatif.
Les œufs de poules élevées en plein air.
Le vinaigre de cidre possède des propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et anti-inflammatoires.

Il peut Ă©galement booster votre système immunitaire en augmentant l’alcalinitĂ© dans votre organisme.

Le bĹ“uf bio nourri Ă  l’herbe est riche en vitamines A et E, en acides gras omĂ©ga-3, en bĂŞta-carotène, en zinc et en ALC.

L’ALC (acide linolĂ©ique conjuguĂ©, un acide gras), stimule le système immunitaire et est prĂ©sent en quantitĂ©s trois Ă  cinq fois plus Ă©levĂ©es chez les animaux nourris Ă  l’herbe que chez les animaux nourris aux cĂ©rĂ©ales.

L’ail est un puisant agent antibactĂ©rien, antiviral et antifongique. L’idĂ©al est de le consommer cru, et de l’Ă©craser juste avant de le manger.

Un article publiĂ© par le site PreventDisease.com explique comment prĂ©parer une soupe Ă  l’ail qui peut vous aider Ă  dĂ©truire la plupart des virus et Ă  guĂ©rir un peu plus rapidement.

Le lait cru bio, de vaches nourries Ă  l’herbe, contient des bactĂ©ries et des matières grasses bĂ©nĂ©fiques, excellentes pour votre système immunitaire.

C’est Ă©galement une bonne source de vitamine A et de zinc. Il vaut mieux Ă©viter les produits laitiers pasteurisĂ©s, qui risquent de favoriser les problèmes respiratoires tels que les rhumes, la congestion nasale et les bronchites chroniques.

Les lĂ©gumes bio. Les lĂ©gumes feuillus vert foncĂ©, comme le chou kale, les Ă©pinards, le chou cavalier et les bettes, contiennent de puissants antioxydants, des flavonoĂŻdes, des carotĂ©noĂŻdes et de la vitamine C – qui contribuent tous Ă  vous protĂ©ger contre les infections.

L’idĂ©al est de choisir des lĂ©gumes bio de saison, cultivĂ©s localement, et pensez Ă  en consommer une bonne partie crue. PrĂ©parer des jus de lĂ©gumes est un excellent moyen pour inclure plus de lĂ©gumes verts dans votre alimentation.

Plantes et suppléments alimentaires qui boostent le système immunitaire

Aux premiers signes d’un rhume, vous pouvez Ă©galement booster votre système immunitaire en prenant un complĂ©ment alimentaire ou un extrait de plante.

Voici des exemples de plantes et de compléments alimentaires qui peuvent vous être utiles :

Le zinc — les recherches sur le zinc ont montrĂ© que lorsqu’on le prend dans les 24 heures qui suivent l’apparition des premiers symptĂ´mes, le zinc peut rĂ©duire d’environ 24 heures la durĂ©e du rhume.

Il a Ă©galement Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© qu’il rĂ©duit la gravitĂ© des symptĂ´mes. La dose conseillĂ©e va jusqu’Ă  50 mg/jour.

Le zinc est toutefois dĂ©conseillé aux personnes souffrant d’un problème de santĂ© sous-jacent, tel qu’une dĂ©ficience du système immunitaire, l’asthme, ou une maladie chronique.

La curcumine, le pigment qui donne au curcuma sa couleur jaune-orange, est connue pour ses puissantes propriétés anti-inflammatoires.
L’extrait de feuilles d’olivier — les anciennes civilisations Ă©gyptienne et mĂ©diterranĂ©enne l’utilisaient Ă  de nombreuses fins thĂ©rapeutiques, et il est largement reconnu comme stimulant naturel et non toxique du système immunitaire.
La propolis — une rĂ©sine recueillie par les abeilles et l’un des composĂ©s antimicrobiens dont le spectre d’activitĂ© est le plus Ă©tendu qui soit ; la propolis est Ă©galement la source d’acide cafĂ©ique et d’apigĂ©nine la plus riche qui existe, deux composĂ©s très importants qui stimulent la rĂ©ponse immunitaire.
L’huile d’origan — plus sa concentration en carvacrol est Ă©levĂ©e, plus elle est efficace. Le carvacrol est l’agent antimicrobien le plus actif de l’huile d’origan.
Les champignons médicinaux, tels que shiitake, reishi et polypore versicolore possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales.
Un thĂ© prĂ©parĂ© Ă  base d’un mĂ©lange de fleurs de sureau, d’achillĂ©e, d’eupatoire perfoliĂ©e, de tilleul, de menthe poivrĂ©e et de gingembre ; buvez-le très chaud et rĂ©gulièrement pour lutter contre un rhume ou contre la grippe.

Il fait transpirer, ce qui aide Ă  Ă©liminer les virus de votre organisme.

L’Ă©chinacĂ©e est l’une des plantes mĂ©dicinales les plus couramment utilisĂ©es en Europe pour lutter contre le rhume et les infections.

Une revue de plus de 700 Ă©tudes a montrĂ© que l’Ă©chinacĂ©e peut rĂ©duire de 58 % votre risque d’attraper un rhume.

L’extrait de fleur de sureau — riche en vitamine C et en nombreux prĂ©cieux flavonoĂŻdes, notamment en anthocyanines et en quercĂ©tine, la fleur de sureau est traditionnellement utilisĂ©e comme tonique, pour stimuler le système immunitaire.

Elle est très connue pour favoriser la santé des poumons et des bronches.

La baie de sureau — au cours d’une Ă©tude, un sirop aux baies de sureau a permis de rĂ©duire la gravitĂ© des symptĂ´mes de la grippe et de rĂ©duire sa durĂ©e d’environ quatre jours.

L’extrait de baies de sureau est Ă©galement connu pour favoriser la transpiration, et contribuer Ă  soulager la congestion nasale.

Une autre astuce pour chasser le rhume : le peroxyde d’hydrogène

En règle gĂ©nĂ©rale, Ă  moins que vous ne souffriez d’une complication, comme la pneumonie, il n’est pas nĂ©cessaire de consulter un mĂ©decin pour soigner un simple rhume. Évitez Ă  tout prix les antibiotiques, qui ne sont pas efficaces contre les infections virales.

Du repos et une alimentation adaptĂ©e – Ă©vitez en particulier le sucre et prĂ©parez plutĂ´t une bonne marmite de bouillon de poule – vous aideront Ă  guĂ©rir rapidement. Si vous suivez ces recommandations sur le long-terme, vous rĂ©duirez radicalement vos risques de retomber malade par la suite.

Je dĂ©conseille la prise de mĂ©dicaments dĂ©livrĂ©s sans ordonnance pour soigner un rhume, mais vous pouvez essayer un traitement simple, qui est Ă©tonnamment efficace contre les infections des voies respiratoires supĂ©rieures : le peroxyde d’hydrogène.

Vous pouvez vous libĂ©rer d’un rhume et la grippe en 12 Ă  14 heures en versant quelques gouttes de peroxyde d’hydrogène Ă  3% (H2O2) dans chaque oreille.

Le peroxyde d’hydrogène Ă  3% s’achète en pharmacie. Vous entendrez un petit bouillonnement, ce qui est parfaitement normal, et ressentirez Ă©ventuellement de lĂ©gers picotements.

Attendez que le bouillonnement et les picotements aient cessĂ© (gĂ©nĂ©ralement 5 Ă  10 minutes), puis videz le liquide sur un mouchoir et recommencez avec l’autre oreille.

 

Pour aller plus loin, retrouvez les 6 SIGNES d’intoxication Majeure des Intestins

 

EN BREF

  • Le rhume Ă©tant une maladie virale, les antibiotiques sont totalement inutiles pour le traiter et doivent ĂŞtre Ă©vitĂ©s, Ă  moins que votre mĂ©decin ne diagnostique une infection bactĂ©rienne secondaire grave
  • La vitamine C est connue pour son action bĂ©nĂ©fique contre les maladies infectieuse. Les kiwis sont exceptionnellement riches en vitamine C, et la recherche suggère qu’ils pourraient contribuer Ă  rĂ©duire la durĂ©e et la gravitĂ© des infections des voies respiratoires supĂ©rieures
  • La recherche montre que le bouillon de poule – en particulier lorsqu’il est fait maison, Ă  partir d’os de poulet – possède des vertus mĂ©dicinales qui attĂ©nuent considĂ©rablement les infections

Source :

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.