Le sucre est-il vraiment responsable de toutes les maladies (surpoids, diabète, maladie chronique…) ?

Comment votre organisme agit face au sucre ?

Peu importe la forme du sucre, de l’aliment sucré que vous consommez, au final, votre organisme le considère comme un glucide et le traite comme tel.

Les étapes du sucre dans votre organisme

1.      Vous mangez 

Dans la bouche, l’amylase salivaire (une enzyme) commence à transformer les amidons en glucose. Si vous mastiquez assez longtemps de la mie de pain vous aurez un léger goût sucré, ce qui est le résultat de cette transformation.

2.      Arriver dans le sang 

30 à 45 minutes après l’absorption un « pic glycémique » apparaît, votre taux de sucre dans le sang est au maximum.

Les glucides alimentaires se transforment en glucose, le seul que le sang puisse utiliser. Le haut du pic représente la transformation totale des glucides en glucose.

3.      Le pancréas contre-attaque

Le pancréas reçoit un signal lui confirmant l’arrivé du glucose, son travail c’est de créer une hormone, l’insuline, permettant au glucose d’arriver à son but final, vos cellules.

Les objectifs sont clairs, nourrir les cellules et baisser le taux de sucre dans le sang. Un sang trop sucré, entraîne un corps trop sucré, ou plus précisément, un corps trop acide avec toutes les conséquences d’une acidose…

4.      Les cellules se régalent

Après l’action du pancréas, l’insuline se propage dans le corps pour distribuer à qui en veut, du glucose.

Que ce soit les muscles pour leurs fibres musculaires, le foie pour de petite réserve, et également les cellules graisseuses pour des réserves (oui vous avez tout de même besoin d’un pourcentage de graisse pour être en bonne santé).

Rappelez-vous que l’insuline est proportionnelle à la quantité de glucose à distribuer. Si vous êtes en surpoids, ou que votre alimentation est trop sucrés, votre production d’insuline sera plus importante que le glucose sanguin!

Une fois que l’insuline à rassasier en glucose les muscles et le foie, elle demande à vos cellules graisseuses de stocker. Vos kilos superflus apparaissent…

k

Pourquoi l’index glycémique est influencé par le sucre ?

Suivant votre repas, que ce soit des céréales, une glace, un dessert sucré, le pancréas produit de l’insuline à la demande, le pic d’insuline représentant le total final de glucose transformé.

Un repas à IG bas produit un petit « pic d’insuline », son impact est limité, d’ici 3 heures vous retrouvez une glycémie normale.

En revanche un repas à IG élevé produit un grand « pic d’insuline » provoquant ainsi une chute de la glycémie parfois plus basse qu’à l’état initial. Ce qui engendre une hypoglycémie, vous avez une fringale, vous faites un malaise…

antoinette sucre

Pourquoi est-ce si difficile d’arrêter le suhttps://wp.me/p93azj-20ocre ?

k

Comprenez que votre faim dépend de votre glycémie, en maitrisant votre glycémie vous maîtrisez votre faim. Vous mangez uniquement pendant les repas et vous oubliez le grignotage.

Dans le cas contraire, vous avez des envies de sucrées, vous vous jetez sur tous ce qui vous tombe sous la main. C’est bien normal puisque vous devez absolument remonter votre glycémie.

Ce petit manège, que j’appelle « le jeu du sucre », va faire monter et descendre votre glycémie toute la journée, vous allez de sucre en sucre en ne comprenant pas pourquoi vous avez faim tout le temps.

g

Le sucre est-il vraiment responsable de toutes les maladies (surpoids, diabète, maladie chronique…) ?

 Bien évidemment, non !

En réalité il fait partie de l’exposome : un ensemble de facteurs environnementaux qui influencent l’expression de nos gènes (génome).

Par habitudes, vous entendez régulièrement :

  • « Il n’a pas de chance c’est génétiques » ;
  • « son père était diabétique, tous les garçons de la famille sont diabétiques » ;
  • « j’ai toujours eu des kilos superflus, comme ma mère »…

Ces problèmes de santé  se déclenchent suite à une exposition d’agents polluants qui impacte votre génome. Le concept d’exposome permet aujourd’hui d’arrêter avec la « fatalité » dont nous souffrons tous, même des médecins !

Ça ne change rien au fait que si vous avez des parents diabétiques, vous recevez le gène des diabétiques. Mais en revanche c’est bien vous qui activez ce gène suite à une l’exposition de l’agent polluant, le sucre. C’est la façon la plus simple de comprendre ce concept.

Nul besoin de culpabiliser, si vous avez la capacité d’allumer les agents polluants, vous avez aussi la capacité de les éteindre.

La nourriture n’est pas simplement des calories, c’est une information pour votre corps, pour vos gènes qui vont s’exprimer ou non. Voyez la différence entre un verre de soda et un kiwi…

Parmi les agents polluants, vous retrouvez bien entendu le sucre, mais aussi l’alcool, le tabac, les virus, les microbes, les pesticides, les ondes électromagnétiques…

9 raisons d’Arrêter le SUCRE soutenu par la science !

Le sucre est un « polluant » spécial :

  • Il est facile à éliminer puisque c’est vous qui décidez d’en consommer.

Le sucre déclenche la production d’insuline au pancréas. Lorsque l’opération se répète trop souvent, les cellules commencent à ignorer l’insuline et le sucre reste dans le sang, le pancréas est contraint de produire plus d’insuline pour se faire entendre.

Le corps est donc rempli de sucre et d’insuline tout au long de la journée, la guerre étant ouverte entre les cellules refusant de répondre à l’insuline et le pancréas produisant toujours plus d’insuline. Naturellement vous devenez résistante à l’insuline.

Votre corps commence donc à perdre du muscle, vous produisez du gras (surtout localisé au ventre), des micro-inflammations favorables aux risques cardiaques, cancers, troubles du comportement…

La résistance à l’insuline va également accélérer le processus de vieillissement vos cellules, c’est l’une de ses spécialités.

Votre médecin peut vous proposer des solutions palliatives telles que la cortisone, les anti-inflammatoires, et autres médicaments contrent les douleurs chroniques, dans tous les cas ce n’est pas la racine du problème qui est traité (le sucre), mais seulement les symptômes…

Vous avez peu de chance de voir une amélioration durable sur votre santé.

Vous êtes peut-être diabétique, vous avez hérité du gène de vos parents, mais vous êtes aujourd’hui plus informés qu’eux. Vous savez que vous pouvez faire marche arrière et ne plus être diabétique. Enfin seulement si vous êtes pré-diabétique, malheureusement pour le diabète de type 1 ou 2 ce n’est pas possible.

Téléchargez librement votre guide “2 techniques pour se Débarrasser de votre Dépendance au Sucre

35,45

Couteau céramique

4 couteaux céramique rouge

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique noir

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique blanc

25,65
61,33

Un commentaire sur “Le sucre est-il vraiment responsable de toutes les maladies (surpoids, diabète, maladie chronique…) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.