Le bicarbonate de soude – un traitement peut coĂ»teux qui peut aider Ă  combattre les maladies auto-immunes telles que l’arthrite

Le bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium, ou NaHCO3), rendu populaire par la sociĂ©tĂ© Arm & Hammer il y a plus de 150 ans, est un incontournable dans de nombreux foyers, oĂč il est utilisĂ© en pĂątisserie et comme produit d’entretien, mais ce produit peu coĂ»teux offre Ă©galement de nombreux bienfaits et de nombreuses possibilitĂ©s d’utilisations thĂ©rapeutiques.

Au mĂȘme titre que le peroxyde d’hydrogĂšne, c’est l’un des produits aux bienfaits thĂ©rapeutiques les plus Ă©conomiques et les plus surs qui soient, cela vaut donc la peine de dĂ©couvrir les nombreuses utilisations du bicarbonate de soude.

Il est reconnu pour avoir des propriĂ©tĂ©s alcalinisantes, antiacides et pour ses effets sur l’équilibre Ă©lectrolytique. Pris par voie orale, le bicarbonate de soude augmenterait le pH du sang.

Il s’agit du principe de base sur lequel s’appuyait la sociĂ©tĂ© Arm & Hammer, qui recommandait de l’utiliser pour lutter contre les symptĂŽmes du rhume et de la grippe, dans une brochure publiĂ©e en 1924 sur les utilisations thĂ©rapeutiques du bicarbonate de soude.

Boire environ une demie Ă  une cuillĂšre Ă  cafĂ© de bicarbonate de soude diluĂ©e dans un verre d’eau est Ă©galement un moyen peu coĂ»teux de lutter contre les brĂ»lures d’estomac.

Les coureurs de fond pratiquent Ă©galement depuis longtemps ce que l’on appelle le « dopage au bicarbonate » — la prise de capsules de bicarbonate de soude — avant les courses, pour amĂ©liorer leurs performances, une mĂ©thode qui fonctionne apparemment de façon similaire Ă  la surcharge glucidique.

En augmentant le pH du sang, cette pratique permettrait de neutraliser l’aciditĂ© produite par les muscles au cours des efforts intenses. Bien que je ne vous recommande pas d’essayer cette mĂ©thode, il a Ă©galement Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que la prise de bicarbonate de soude permet aux nageurs d’amĂ©liorer leurs temps.

La recherche a Ă©galement montrĂ© que boire une solution Ă  base de bicarbonate de soude, qui neutralise les acides dans l’utĂ©rus, permet Ă  20 % des femmes enceintes, dont le travail d’accouchement est long ou difficile, d’éviter la cĂ©sarienne. Cela pourrait faire la diffĂ©rence entre la vie et la mort dans les pays en voie de dĂ©veloppement et/ou les cas oĂč la cĂ©sarienne n’est pas envisageable.

 

>>> TĂ©lĂ©chargez librement le guide 28 SYMPTÔMES qui RĂ©vĂšlent une Acidose Chronique

 

Le bicarbonate de soude pourrait représenter un traitement économique contre les maladies auto-immunes

TrĂšs rĂ©cemment, une recherche financĂ©e par le National Institute of Health (institut amĂ©ricain de la santĂ©), a suggĂ©rĂ© que le bicarbonate de soude pourrait ĂȘtre un traitement adjuvant efficace contre la polyarthrite rhumatoĂŻde (PR) et d’autres maladies auto-immunes.

D’aprĂšs cette Ă©tude, conduite par Paul O’Connor, physiologiste rĂ©nal, et publiĂ©e dans le Journal of Immunology, boire une solution Ă  base d’eau et de bicarbonate de soude aiderait le systĂšme immunitaire Ă  lutter contre l’inflammation.

Bien que cette Ă©tude montre que le bicarbonate de soude apporte certains bĂ©nĂ©fices dans la lutte contre la polyarthrite rhumatoĂŻde, il existe des approches bien plus fondamentales qui doivent ĂȘtre considĂ©rĂ©es avant celle-ci. Par ailleurs, les personnes souffrant de maladies auto-immunes, comme la PR, doivent Ă©viter les lectines.

La thĂ©orie a Ă©tĂ© initialement testĂ©e sur les rats, et plus tard sur l’homme. D’aprĂšs Paul O’Connor, le bicarbonate de soude pourrait rĂ©ellement reprĂ©senter « un moyen de traiter les maladies inflammatoires en toute sĂ©curitĂ© », y compris l’arthrite. Voici ce qui a Ă©tĂ© rapportĂ© dans Medical News Today :

« Leurs expĂ©riences dĂ©crivent une histoire complexe Ă  propos de la façon dont ce sel envoie un signal Ă  un type de cellule spĂ©ciale, les ‘cellules mĂ©sothĂ©liales’, leur indiquant que le corps va bien et n’est pas victime d’une attaque, et qu’il n’est donc pas nĂ©cessaire que le systĂšme immunitaire soit agressif.

Les rĂ©ponses auto-immunes nocives sont donc Ă©vitĂ©es. Les cellules mĂ©sothĂ©liales tapissent les organes internes ainsi que de nombreuses cavitĂ©s du corps…

En gros, selon les mots du Dr. O’Connor, les cellules mĂ©sothĂ©liales apprennent ‘qu’il s’agit probablement d’un hamburger, et non d’une infection bactĂ©rienne.’ Elles n’activent donc pas ‘l’armĂ©e’ de macrophages de la rate, ou globules blancs, chargĂ©s d’éliminer les dĂ©chets cellulaires potentiellement nocifs. ‘Il est certain que boire du bicarbonate affecte la rate, et nous pensons que cela se produit par l’intermĂ©diaire des cellules mĂ©sothĂ©liales’, explique Paul O’Connor. »

Le bicarbonate de soude modifie l’activation des cellules immunitaires, ce qui dĂ©clenche une rĂ©ponse anti-inflammatoire

Les cellules mĂ©sothĂ©liales sont prĂ©sentes dans le sang et les reins, et le bicarbonate de soude est dĂ©jĂ  utilisĂ© dans le traitement de la maladie rĂ©nale chronique. C’est ce qui a poussĂ© les chercheurs Ă  explorer les mĂ©canismes par lesquels le bicarbonate de soude amĂ©liore la fonction rĂ©nale, ralentissant la progression des maladies rĂ©nales.

C’est au cours de cette recherche qu’ils ont remarquĂ© que le bicarbonate de soude modifiait l’équilibre des cellules immunitaires dans les reins, stimulant les cellules immunitaires anti-inflammatoires tout en rĂ©duisant les cellules inflammatoires.

D’autres expĂ©riences ont montrĂ© que le bicarbonate a Ă©galement des effets anti-inflammatoires sur le sang et la rate. Comment donc agit-il ? Les cellules mĂ©sothĂ©liales, qui tapissent vos organes internes, communiquent avec ces organes via des microvillositĂ©s qui Ă©mettent un neurotransmetteur, l’acĂ©tylcholine, et cela semble ĂȘtre une partie importante de l’équation.

Une prĂ©cĂ©dente hypothĂšse suggĂ©rait que les signaux anti-inflammatoires Ă©taient transmis via le nerf vague, qui relie vos intestins au cerveau et Ă  d’autres organes. Les expĂ©riences ont montrĂ© que cette thĂ©orie n’était pas la bonne. MĂȘme lorsque le nerf vague Ă©tait totalement sectionnĂ©, le signal anti-inflammatoire des cellules mĂ©sothĂ©liales n’était pas supprimĂ©.

Ils ont finalement rĂ©alisĂ© que la rĂ©ponse inflammatoire Ă©tait mĂ©diĂ©e via des signaux produits par l’acĂ©tylcholine, par l’intermĂ©diaire des microvillositĂ©s qui relient les cellules mĂ©sothĂ©liales aux organes qu’elles tapissent.

Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que la rĂ©ponse anti-inflammatoire dĂ©clenchĂ©e par la consommation d’eau additionnĂ©e de bicarbonate de soude se poursuit pendant au moins quatre heures. Voici ce qu’ont expliquĂ© les auteurs :

« Suite Ă  l’administration par voie orale de NaHCO3, la polarisation des macrophages est passĂ©e de phĂ©notypes principalement M1 (inflammatoires) Ă  M2 (rĂ©gulateurs), et les lymphocytes-T FOXP3+CD4 ont augmentĂ© dans la rate, le sang, et les reins des rats. Des modifications anti-inflammatoires similaires de la polarisation des macrophages ont Ă©tĂ© observĂ©es dans le sang de sujets humains…

Nos données indiquent que le NaHCO3 par voie orale active une voie splénique anti-inflammatoire et apportent la preuve que les signaux qui médient cette réponse sont transmis à la rate via une nouvelle fonction des cellules mésothéliales, semblable à celle de neurones. »

Les traitements conventionnels de la polyarthrite rhumatoïde présentent de graves risques pour la santé

Au vu des effets secondaires dĂ©vastateurs inhĂ©rents aux traitements mĂ©dicamenteux de la polyarthrite rhumatoĂŻde, l’idĂ©e qu’un produit aussi inoffensif et peu couteux que le bicarbonate de soude puisse soulager l’inflammation responsable de cette maladie, et d’autres maladies auto-immunes, est aussi bienvenue que surprenante.

En effet, les médicaments couramment prescrits pour soigner la polyarthrite rhumatoïde sont parmi les plus dangereux du marché.

Il s’agit notamment de la prednisone, des inhibiteurs du TNF-alpha (vendus sous les noms commerciaux de Humira, Enbrel et Remicade. Les effets secondaires de ces mĂ©dicaments comprennent des infections, mais Ă©galement l’augmentation du risque de cancer), et des mĂ©dicaments anti-cancer lourds comme le mĂ©thotrexate.

L’utilisation rĂ©guliĂšre de mĂ©dicaments anti-inflammatoires non stĂ©roĂŻdiens et d’antalgiques comme le TylĂ©nol, peuvent Ă©galement provoquer des dommages hĂ©patiques et/ou des dommages rĂ©naux potentiellement mortels.

L’acĂ©taminophĂšne est d’ailleurs le premier responsable d’insuffisance hĂ©patique aigue aux États-Unis. Il est dramatique que la mĂ©decine conventionnelle n’encourage pas les gens Ă  modifier leur hygiĂšne de vie avant de leur prescrire des mĂ©dicaments contre l’arthrite car environ 80 % des patients souffrant d’arthrite peuvent ĂȘtre soulagĂ©s de façon significative, ou bĂ©nĂ©ficier d’une rĂ©mission complĂšte en changeant d’alimentation et d’hygiĂšne de vie.

Autres utilisations thérapeutiques du bicarbonate de soude

En plus des exemples citĂ©s au dĂ©but de cet article, le bicarbonate de soude peut ĂȘtre bĂ©nĂ©fique pour traiter de nombreux autres troubles et maladies, notamment ceux indiquĂ©s ci-dessous.

Il soulage les brĂ»lures d’estomac et les douleurs de l’ulcĂšre

J’ai personnellement recommandĂ© ce remĂšde Ă  de nombreuses personnes, y compris des membres de ma famille, et ai Ă©tĂ© surpris de voir Ă  quel point il est efficace. Cela semble logique, cependant, car le bicarbonate de soude fonctionne comme un anti-acide et neutralise immĂ©diatement l’aciditĂ© de l’estomac. L’ingrĂ©dient actif de nombreux antiacides vendus sans ordonnance n’est d’ailleurs rien d’autre que du bicarbonate de soude.

Le dosage est gĂ©nĂ©ralement d’une demie Ă  une cuillĂšre Ă  cafĂ© dans un verre d’eau. Veillez Ă  dissoudre totalement le bicarbonate de soude dans au moins 12 cl d’eau, et buvez lentement pour Ă©viter la formation de gaz. Gardez Ă©galement Ă  l’esprit qu’un surdosage peut provoquer un rebond d’aciditĂ©, ce qui aggraverait vos symptĂŽmes. C’est d’ailleurs le problĂšme que posent les antiacides en vente libre.

Il facilite l’extraction des Ă©chardes

Versez une cuillĂšre Ă  soupe de bicarbonate de soude dans un petit verre d’eau, puis faites tremper la partie Ă  soigner deux fois par jour. La plupart des Ă©chardes sortiront toutes seules aprĂšs quelques jours de ce traitement.

Il soulage les coups de soleil

Plonger dans un bain tiĂšde dans lequel vous aurez versĂ© une demie tasse de bicarbonate de soude vous apportera un soulagement naturel. Pour ĂȘtre soulagĂ© encore d’avantage, laissez ensuite votre peau sĂ©cher Ă  l’air libre, pour Ă©viter d’éliminer le bicarbonate de soude avec votre serviette. Vous pouvez Ă©galement imbiber une compresse fraĂźche d’un mĂ©lange de bicarbonate de soude et d’eau et l’appliquer directement sur le coup de soleil.

DĂ©odorant maison

Si vous voulez Ă©viter les parabĂšnes et l’aluminium que l’on trouve dans de nombreux dĂ©odorants et anti-perspirants, essayez un mĂ©lange d’eau avec une pincĂ©e de bicarbonate. Cette pĂąte simple est un dĂ©odorant naturel efficace.

Utilisations pour l’hygiùne dentaire

Pour obtenir un dentifrice efficace pour le soin des dents et des gencives, mĂ©langez six mesures de bicarbonate de soude pour une mesure de sel de mer. Mixez ce mĂ©lange dans un blender pendant 30 secondes, puis versez-le dans un rĂ©cipient, prĂȘt Ă  ĂȘtre utilisĂ©.

Mouillez l’extrĂ©mitĂ© de votre index et dĂ©posez une petite quantitĂ© de mĂ©lange sel/bicarbonate sur vos gencives. Frottez la prĂ©paration sur vos dents et vos gencives en commençant par la gencive supĂ©rieure externe, puis interne, suivie de la gencive infĂ©rieure externe puis infĂ©rieure interne.

Recrachez l’excĂ©dent. AprĂšs 15 minutes, rincez-vous la bouche. Ce mĂ©lange est incroyablement efficace pour tuer les bactĂ©ries. Pour blanchir vos dents de façon naturelle, Ă©crasez une fraise bien mure et mĂ©langez-lĂ  Ă  1/2 cuillĂšre Ă  cafĂ© de bicarbonate de soude. Étalez ce mĂ©lange sur vos dents et laissez agir pendant 5 minutes. Brossez-vous ensuite les dents normalement et rincez. Cette mĂ©thode ne doit pas ĂȘtre utilisĂ©e plus d’une fois par semaine, car un usage excessif pourrait endommager l’émail de vos dents.

Il soulage les démangeaisons

Appliquez une pĂąte faite de bicarbonate de soude et d’eau sur les piqures d’insectes pour apaiser la dĂ©mangeaison. Vous pouvez Ă©galement simplement frotter la poudre sĂšche directement sur la peau. Ce mĂ©lange est Ă©galement efficace pour soulager les dĂ©mangeaisons de l’eczĂ©ma et du sumac vĂ©nĂ©neux.

Il soulage les pieds douloureux

Versez trois cuillùres à soupe de bicarbonate de soude dans une bassine d’eau chaude pour obtenir un bain de pieds vivifiant.

Exfoliant et gommage naturel pour la peau

Vous pouvez prĂ©parer un exfoliant pour le visage et le corps en mĂ©langeant trois mesures de bicarbonate de soude avec une mesure d’eau. C’est un produit naturel, peu coĂ»teux et suffisamment doux pour ĂȘtre utilisĂ© tous les jours.

Bain détox

Un mĂ©lange de bicarbonate de soude et de vinaigre de cidre permet d’obtenir un merveilleux bain dĂ©tente, pour chasser les douleurs et se dĂ©toxifier. Cerise sur le gĂąteau, vous nettoierez en mĂȘme temps la baignoire et les canalisations.

Pour aller plus loin, tĂ©lĂ©chargez librement le guide 28 SYMPTÔMES qui RĂ©vĂšlent une Acidose Chronique

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.