La clé pour traiter la mauvaise haleine chronique

Je vais aujourd’hui vous parler de la mauvaise haleine, un sujet sensible de santĂ© et de bien-ĂȘtre. Également appelĂ©e halitose, on estime que jusqu’à 50 % de la population souffre de mauvaise haleine, Ă  divers degrĂ©s de sĂ©vĂ©ritĂ©.

 

>>TĂ©lĂ©chargez les 6 SIGNES d’intoxication Majeure des Intestins

 

Le problĂšme des bains de bouche

De nombreux bains de bouche contiennent du chlorite de sodium, ou dioxyde de chlore. Bien qu’ils soient prĂ©tendument capables de rafraichir votre haleine pendant six heures, une Ă©tude indĂ©pendante a montrĂ© que le chlorite de sodium n’est efficace qu’entre 4 et 42 minutes.

Si ces bains de bouche sont conçus essentiellement pour modifier la composition chimique des gaz fétides, ils ne font rien contre les bactéries responsables de la mauvaise haleine.

De nombreux produits, comme le ‘SmartMouth’ par exemple, contiennent un mĂ©lange de chlorite de sodium et de chlorure de zinc. Les ions zinc empĂȘchent les bactĂ©ries de produire des gaz en bloquant leurs sites rĂ©cepteurs d’acides aminĂ©s.

Un autre produit, le Biotene, utilise deux enzymes qui décomposent le biofilm et équilibrent les populations de bactéries présentes dans votre bouche.

S’ils semblent supprimer la mauvaise haleine, ces traitements ne fonctionnent qu’à court terme et n’éliminent pas les microbes responsables des odeurs.

Il vaut mieux utiliser des huiles essentielles comme l’huile de thym, de menthe poivrĂ©e, de menthe fraiche ou d’eucalyptus, qui sont de meilleures alternatives.

Plusieurs Ă©tudes, dont notamment une rĂ©alisĂ©e par le centre de soins dentaires Eastman, Ă  l’UniversitĂ© de Rochester, dans l’état de New York, ont montrĂ© que ces solutions naturelles rĂ©duisent l’inflammation et la plaque dentaire qui peuvent provoquer une mauvaise haleine.

Une autre Ă©tude, publiĂ©e dans le Journal of Clinical Periodontology, a rapportĂ© qu’un bain de bouche Ă  base d’huiles essentielles pouvait rĂ©duire de 75 % le nombre de streptocoques mutans, une souche bactĂ©rienne responsable des caries dentaires.

Ces huiles essentielles permettaient Ă©galement de prĂ©venir l’apparition de la mauvaise haleine pendant trois heures, en Ă©liminant de la bouche les germes qui produisent les odeurs.

La technique du « oil pulling » est une autre façon naturelle de prendre soin de sa santĂ© bucco-dentaire. Cette vieille tradition ayurvĂ©dique se pratique en brassant de l’huile dans sa bouche, et en la « poussant » entre les dents pendant 20 Ă  30 minutes.

On dit que cette pratique tue les bactĂ©ries pathogĂšnes, favorise l’hygiĂšne bucco-dentaire et dĂ©toxifie le systĂšme.

Si vous dĂ©cidez de l’essayer, je vous conseille d’utiliser de l’huile de noix de coco.

Il y a toutefois là un autre dilemme. Comme les bains de bouche vendus dans le commerce, les huiles naturelles ne sont efficaces que temporairement et ne traitent pas la véritable cause de la mauvaise haleine.

Une mauvaise santé bucco-dentaire et un mauvais métabolisme microbien au niveau de la bouche

Dans la plupart des cas, l’halitose provient de microbes qui produisent des odeurs, et qui rĂ©sident entre vos dents et vos gencives, et sur votre langue. Elle peut Ă©galement ĂȘtre provoquĂ©e par des bactĂ©ries associĂ©es Ă  la maladie des gencives.

La maladie des gencives prĂ©sente deux stades : la gingivite, et la parodontite. Si elle n’est pas traitĂ©e immĂ©diatement, la gingivite peut Ă©voluer en parodontite, mot qui signifie littĂ©ralement « inflammation autour des dents ». Les deux stades s’accompagnent d’inflammation, Ă  des degrĂ©s divers. Environ 10 % de la population souffre d’une maladie des gencives sĂ©vĂšre, qui s’accompagne d’halitose.

Une maladie des gencives peut avoir les conséquences suivantes :

Les personnes qui souffrent d’une maladie des gencives prĂ©sentent souvent des espaces entre les dents et les gencives, dans lesquels des morceaux d’aliments peuvent se coincer, entrainant une prolifĂ©ration des bactĂ©ries.

Dans les cas graves, les personnes peuvent avoir des saignements des gencives importants. Or une mauvaise haleine peut ĂȘtre provoquĂ©e par le sang en dĂ©composition.

Il est trĂšs important d’adopter de bonnes pratiques d’hygiĂšne bucco-dentaire afin de prĂ©venir l’accumulation de bactĂ©ries dans la bouche.

J’aborde plus loin en dĂ©tail certaines mĂ©thodes naturelles qui vous aideront Ă  prendre soin de votre santĂ© bucco-dentaire et Ă  Ă©viter que les microbes qui favorisent les mauvaises odeurs ne se propagent dans votre bouche.

Certaines habitudes de vie liées à la mauvaise haleine

Si elle peut ĂȘtre provoquĂ©e par une mauvaise hygiĂšne bucco-dentaire, la mauvaise haleine peut Ă©galement ĂȘtre liĂ©e Ă  certaines de vos habitudes. Prendre des mĂ©dicaments vous expose par exemple Ă  de nombreux composĂ©s chimiques synthĂ©tiques, qui sont souvent associĂ©s Ă  divers effets secondaires, notamment la sĂ©cheresse buccale.

Il est important de ne pas confondre la sĂ©cheresse buccale avec la mauvaise haleine. Également appelĂ©e xĂ©rostomie, la sĂ©cheresse buccale est due Ă  une production insuffisante de salive. D’aprĂšs une Ă©tude publiĂ©e en 2000, plus de 600 mĂ©dicaments sont susceptibles de rĂ©duire la production de salive. Les antidĂ©presseurs, les diurĂ©tiques et l’aspirine font partie de cette liste.

Malheureusement, la salive est importante pour prĂ©venir la mauvaise haleine, car elle aide Ă  Ă©liminer de votre bouche les germes qui produisent des odeurs. Si vous pensez que votre haleine dĂ©sagrĂ©able est due Ă  un mĂ©dicament, discutez-en avec votre mĂ©decin pour qu’il adapte votre traitement.

Le fait de respirer par la bouche est une autre habitude qui peut provoquer une sĂ©cheresse buccale (et donc Ă©ventuellement une mauvaise haleine). Être attentif Ă  la façon dont vous respirez peut remĂ©dier au problĂšme.

Le fait de ronfler peut Ă©galement provoquer et aggraver une sĂ©cheresse buccale, et une mauvaise haleine. Être un ronfleur chronique peut ĂȘtre un problĂšme sĂ©rieux et il est nĂ©cessaire de le traiter, car il peut entrainer d’autres complications. Vous dĂ©couvrirez des mĂ©thodes pour surmonter ce problĂšme dans mon article sur les ronflements.

La consommation d’alcool peut Ă©galement favoriser le dĂ©veloppement d’une mauvaise haleine, car l’odeur des boissons alcoolisĂ©es persiste dans votre haleine. La consommation frĂ©quente d’alcool peut Ă©galement favoriser la sĂ©cheresse buccale.

Le tabagisme et la consommation de certains aliments particuliers sont d’autres habitudes qui peuvent provoquer l’halitose. L’halitose provoquĂ©e par le tabac en est l’une des formes les plus graves.

Les cigares contiennent plusieurs substances chimiques qui produisent une forte odeur et tĂąchent les dents. Si vous cherchez des moyens pour freiner votre consommation de tabac, consultez mes conseils pour arrĂȘter de fumer.

L’une des principales causes, mĂ©connue, de mauvaise haleine et d’autres maladies

Il est essentiel d’avoir un systĂšme digestif sain pour conserver une bonne santĂ© globale. Dans vos intestins rĂ©sident des milliards de bactĂ©ries bĂ©nĂ©fiques qui influent sur bon nombre de vos fonctions corporelles, notamment sur votre systĂšme immunitaire.

Des Ă©tudes ont montrĂ© qu’environ 80% de notre systĂšme immunitaire est situĂ© dans nos intestins.

Le ratio entre bonnes et mauvaises bactĂ©ries est un indicateur essentiel de votre Ă©tat de santĂ©. Vos intestins doivent contenir environ 85 % de bonnes bactĂ©ries et 15 % de mauvaises.14 Un dĂ©sĂ©quilibre entre bonnes et mauvaises bactĂ©ries peut vous prĂ©disposer Ă  de nombreux problĂšmes de santĂ©, plus graves qu’une mauvaise haleine ou des odeurs corporelles dĂ©sagrĂ©ables.

Une flore intestinale qui n’est pas optimale peut vous prĂ©disposer Ă  des problĂšmes de santĂ© associĂ©s Ă  la mauvaise haleine. Une haleine qui rappelle l’odeur du poisson peut ĂȘtre indicatrice de problĂšmes rĂ©naux, tandis qu’une haleine de fruits peut rĂ©vĂ©ler un diabĂšte non contrĂŽlĂ©.

C’est pourquoi il est essentiel de rĂ©ensemencer vos intestins avec de bonnes bactĂ©ries pour prĂ©server une santĂ© optimale et prĂ©venir les maladies. Cependant, avant que j’Ă©numĂšre les Ă©tapes qui vous permettront d’y parvenir, vous devez comprendre comment votre alimentation influe de façon significative sur le dĂ©sĂ©quilibre de votre flore intestinale.

Les facteurs qui déterminent la santé de vos intestins

Ce que vous mangez peut influer de façon positive ou nĂ©gative sur vos intestins. Les pires aliments que vous puissiez consommer sont les aliments transformĂ©s, qui contiennent essentiellement du sucre et des cĂ©rĂ©ales, qui se dĂ©composent elles-mĂȘmes en sucre.

Ces deux Ă©lĂ©ments perturbent l’équilibre de votre microflore en permettant aux mauvaises bactĂ©ries, aux champignons et aux levures de se dĂ©velopper et de se multiplier, produisant des dĂ©chets mĂ©taboliques qui contribuent Ă  la dĂ©tĂ©rioration de votre santĂ©.

Un déséquilibre des bactéries intestinales peut également :

  • EmpĂȘcher l’absorption de nutriments importants
  • EmpĂȘcher la dĂ©composition des toxines
  • Favoriser les allergies

RĂ©duisez, voire stoppez votre consommation de glucides raffinĂ©s, de sodas, de jus de fruits et mĂȘme de boissons vitaminĂ©es soi-disant saines, qui sont tous trĂšs riches en sucre.

En dehors du sucre, voici d’autres facteurs qui influent sur l’équilibre de la microflore :

  • Les antibiotiques — Ils tuent les mauvaises bactĂ©ries, mais dĂ©truisent Ă©galement les organismes utiles prĂ©sents dans vos intestins. Prenez des antibiotiques UNIQUEMENT lorsqu’ils vous sont absolument indispensables.
  • La viande provenant d’Ă©levages industriels — Les animaux des Ă©levages intensifs (CAFO) ou industriels reçoivent gĂ©nĂ©ralement rĂ©guliĂšrement de faibles doses d’antibiotiques, ainsi que des hormones synthĂ©tiques et des cĂ©rĂ©ales gĂ©nĂ©tiquement modifiĂ©es, qui sont associĂ©es Ă  la destruction des bonnes bactĂ©ries prĂ©sentes dans les intestins.
  • L’eau chlorĂ©e et/ou fluorĂ©e — Certaines sociĂ©tĂ©s locales de distribution d’eau ajoutent du chlore dans l’eau du robinet pour la dĂ©sinfecter, ou du fluor. Vous Ă©quiper d’un filtre Ă  eau de bonne qualitĂ© peut rĂ©duire votre exposition Ă  ces dangereuses substances chimiques.
  • Les savons antibactĂ©riens — Ces savons contiennent du triclosan, un composĂ© actif qui tue les cellules humaines et favorise le dĂ©veloppement des mauvaises bactĂ©ries.
  • Les substances chimiques agricoles, telles que les pesticides — Ces polluants peuvent dĂ©truire les bonnes bactĂ©ries prĂ©sentes dans vos intestins. Vous pouvez Ă©viter d’ĂȘtre exposĂ© aux pesticides en soutenant les fermiers bio qui utilisent des mĂ©thodes de culture durables.

Comment rĂ©tablir l’équilibre dans vos intestins ?

La clé pour maintenir une santé digestive optimale est de consommer uniquement les aliments les plus sains. Mon programme nutritionnel complet explique pas à pas comment optimiser votre alimentation. Ceci dit, en rÚgle générale, vos repas devraient se composer :

D’aliments entiers non transformĂ©s De plats crus ou trĂšs peu cuits – essayez de consommer au moins un tiers de vos aliments crus
De viandes et de produits laitiers bio de pùturages De fruits et légumes bio de bonne qualité
De glucides d’origine vĂ©gĂ©tale (Ă  l’exception des pommes de terre) De matiĂšres grasses saines, telles que de l’huile de noix de coco, des avocats, et des noix et graines crues

En plus d’adopter une alimentation Ă©quilibrĂ©e, vous devez continuellement rĂ©ensemencer votre flore intestinale, car il est probable que vous soyez quotidiennement exposĂ© Ă  des Ă©lĂ©ments toxiques. Je vous recommande d’optimiser vos bactĂ©ries intestinales :

‱En consommant davantage d’aliments fermentĂ©s — Je parle ici d’aliments fermentĂ©s de façon traditionnelle, non pasteurisĂ©s, et non de ceux que l’on trouve dans les supermarchĂ©s, qui sont souvent bourrĂ©s de conservateurs et d’autres ingrĂ©dients artificiels.

Le lait bio fermentĂ© (tel que le kĂ©fir et le yaourt), les lĂ©gumes fermentĂ©s (notamment le chou, les navets, les aubergines et les carottes), et le soja fermentĂ©, comme le nato, sont d’excellents choix.

Ces produits fermentés peuvent apporter à vos intestins des milliards de bonnes bactéries qui soutiennent votre systÚme immunitaire et contribuent à la détoxification de votre organisme.

‱En prenant un supplĂ©ment de probiotiques — Je pense que les supplĂ©ments doivent servir uniquement Ă  complĂ©ter ou Ă  compenser une alimentation pauvre en nutriments, car il est possible d’obtenir tous les nutriments dont notre organisme a besoin par le biais de notre alimentation. Les supplĂ©ments de probiotiques sont une excellente option si vous ne consommez pas quotidiennement de lĂ©gumes crus bio.

Vous devez Ă©galement en prendre si vous prenez certains mĂ©dicaments particuliers, notamment des antibiotiques. Cela permet de remplacer les organismes utiles qu’ils tuent.

Brossez le tableau d’une hygiĂšne bucco-dentaire optimale

Le brossage des dents et l’utilisation d’un fil dentaire sont des façons efficaces de prĂ©server un environnement sain pour les bactĂ©ries prĂ©sentes dans votre bouche, et ainsi prĂ©venir la mauvaise haleine. Je vous dĂ©conseille cependant vivement d’utiliser un dentifrice au fluor.

Loin de prĂ©venir la formation de caries dentaires et d’autres problĂšmes, le fluor est en fait associĂ© Ă  une mauvaise santĂ© bucco-dentaire et Ă  de nombreux risques pour la santĂ©.

Sachez que les caries sont provoquĂ©es par la relation symbiotique entre les bactĂ©ries et l’aciditĂ©, qui dĂ©veloppe un environnement pathogĂšne dans votre bouche. La diminution du pH dans votre bouche provoque une perte de calcium au niveau des dents.

Or une carence en calcium favorise la porosité des dents, ce qui permet à la plaque dentaire de devenir pathogÚne et de les détruire.

Lorsque les microbes pĂ©nĂštrent l’émail des dents, ils libĂšrent des enzymes qui dĂ©truisent le collagĂšne de la structure interne de vos dents. Cela aboutit Ă©galement Ă  la formation de caries.

Pour neutraliser l’aciditĂ© dans votre bouche, brossez-vous les dents avec du bicarbonate de soude le soir. Vous pouvez Ă©galement l’utiliser comme bain de bouche en le dissolvant dans un peu d’eau. Voici comment utiliser efficacement le bicarbonate de soude le soir :

‱Pour vous brosser les dents — Mouillez votre brosse à dent et trempez-la dans le bicarbonate de soude. Aprùs le brossage, vos dents doivent vous sembler lisses.

‱Pour le rinçage — Versez environ une cuillĂšre Ă  cafĂ© de bicarbonate de soude dans un petit verre d’eau. Rincez-vous la bouche avec ce mĂ©lange puis crachez-le.

‱Avec un jet dentaire/hydropulseur — Dissoudre une petite quantitĂ© de bicarbonate de soude dans l’eau et remplir le rĂ©servoir de l’appareil. Si vous utilisez un appareil ‘WaterPik’, veillez Ă  ce que le bicarbonate ne sĂšche pas Ă  l’intĂ©rieur, car il provoquerait la formation d’un dĂ©pĂŽt qui rendrait l’instrument inutilisable.

Veillez Ă  ce qu’il reste toujours de l’eau dans le rĂ©servoir et rangez-le, la tĂȘte en bas, dans un verre rempli d’un mĂ©lange d’eau et de bicarbonate. Le bicarbonate empĂȘchera la prolifĂ©ration d’agents pathogĂšnes. Videz votre instrument et rincez-le soigneusement Ă  l’eau une fois par semaine.

Le matin, je vous conseille d’utiliser un dentifrice contenant du calcium et des sels de phosphate, ou de l’hydroxyapatite, qui rĂ©gĂ©nĂ©rera l’émail de vos dents.

 

Pour aller plus loin, retrouvez les 6 SIGNES d’intoxication Majeure des Intestins

 

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.