Diabète de type 3: Comment s’en Prend t’il à votre Cerveau?

Comme nous l’avons déjà vu, si vous manquez de glucose dans le sang votre cerveau fonctionne au ralenti, vous avez des problèmes de mémorisation, de communication, d’apprentissage…

A l’inverse si vous avez trop de glucose dans le sang, ce processus se répète. Les capacités cognitives diminuent et en plus vous pouvez développer la maladie d’Alzheimer.

Diabète du cerveau

Le Dr Hoyer de l’université de Heidelberg (Allemagne) parle de « diabète du cerveau », pour faire simple, un taux élevé de glucose et par conséquent d’insuline, pourrait interférer les messages que ce transmettent les cellules cérébrales. Une sorte de brouillard épais compliquant leur tâche.

En 2005, une chercheuse, Suzanne de la Monte, professeur à l’hôpital de Rhode Island aux États-Unis, a observé que chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer les cellules cérébrales présentaient une perte de sensibilité à l’insuline et que celle-ci s’aggravait avec la sévérité de la démence.

Les cellules neuronales deviennent en quelque sorte résistantes à l’insuline, ce qui explique qu’elles n’utilisent plus correctement le glucose. Elle émet l’hypothèse que la maladie d’Alzheimer serait une forme de diabète du cerveau. La chercheuse parle de diabète de type 3. Depuis, elle a été rejointe par d’autres chercheurs.

Ce qui est sûr, c’est qu’il y a un lien entre la maladie d’Alzheimer et la difficulté d’utilisation du glucose au niveau cérébral.

D’autres études montrent que les personnes atteintes de diabète de type 2 ont 50 % fois plus de risque de développer une maladie d’Alzheimer par rapport aux non-diabétiques.

j

Trop de sucre

En effet, consommer des aliments à IG bas vous épargne :

  • Les montés brusque de sucre dans le sang;
  • Les baisses d’énergie au cours de la journée;
  • Les difficultés à vous concentrer, mémoriser, apprendre…

Un taux de glucose élevé provoque :

  • Une augmentation de l’hypertension (AVC…);
  • Une rigidité des vaisseaux sanguins et des artères diminuant l’approvisionnement au cerveau;
  • Des micro-inflammations chroniques responsables des accidents vasculaires, des troubles des vaisseaux sanguins…
  • Une augmentation du cholestérol et des triglycérides, favorable aux troubles cardio-vasculaires et la dégénérescence du cerveau;
  • 3 fois plus de risques de faire un AVC pour les diabétiques par rapport aux non-diabétiques;
  • 2 fois plus de chance de faire une attaque pour les diabétiques par rapport aux non-diabétiques.

l

Le sucre & le cerveau-lent : comment le sucre vous rend-t-il idiot?

Le stress

Une personne stressée avec un niveau de glucose élevé dans le sang peut augmenter ses capacités de vigilance, de vivacité, de mémorisation et autres seulement s’il utilise son cerveau. Il y a une différence entre une personne active qui sollicite son cerveau  pour préparer un examen et une autre personne qui regarde un film au cinéma.

En cas d’examen ce taux de sucre dans le sang peut aider ponctuellement à développer sa vigilance. Autrement le stress, accompagné du sucre, entraîne une hyperglycémie qui doit être passagère.

 

Téléchargez librement votre guide “2 techniques pour se Débarrasser de votre Dépendance au Sucre

-22%
319,00 249,00
-26%
229,00 169,00
-24%
229,00 175,00
-23%
229,00 177,00
-26%
229,00 169,00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.