Devinez quels sont les cinq objets les plus sales dans votre maison ?

En comparaison, vos lunettes de toilettes sont relativement propres. Best Life s’est plongĂ© dans le sujet pour dĂ©couvrir les endroits les plus sales de votre maison oĂč se cachent les bactĂ©ries.

Ces surfaces sont touchĂ©es tous les jours sans arriĂšre-pensĂ©e. Certains d’entre elles grouillent de bactĂ©ries.

Depuis des années on vous dit que vous pouvez attraper un rhume simplement en touchant une poignée de porte et vous avez surement deviné que ces derniÚres font partie du top 10 des objets.

Toutefois les poignĂ©es de porte, les claviers d’ordinateur et vos gamelles d’animaux domestiques ne font pas partie du top 5 des objets de votre maison avec le plus de bactĂ©ries.

MĂȘme si une lunette de toilette sale saute aux yeux, les scientifiques ont dĂ©couvert qu’une lunette de toilette porte en moyenne seulement 100 bactĂ©ries par centimĂštre carrĂ©.

Ça parait beaucoup, mais vous allez voir que les objets domestiques suivants portent maintes fois plus de bactĂ©ries par centimĂštre carrĂ©.

 

>>Téléchargez librement les 14 signes qui témoignent de parasites dans votre organisme

 

Jetez l’éponge

Votre Ă©ponge de cuisine avec laquelle vous lavez justement votre vaisselle, est l’objet le plus contaminĂ© que vous avez Ă  la maison.

Elle porte 20 millions de bactéries par centimÚtre carré ou environ 200.000 fois plus que votre lunette de toilette, votre éponge de cuisine est un véritable hÎtel pour 362 espÚces de bactéries.

Dans une étude les scientifiques ont analysé 14 éponges usagées et ont trouvé 45 milliards de microbes par centimÚtre carré.

Les Ă©ponges vaisselle rĂ©coltent le plus gros nombre en E. coli et autres bactĂ©ries fĂ©cales dans une maison ordinaire, parce qu’elles ne sont pas renouvelĂ©es comme elles le devraient.

De nombreuses études ont confirmé que parmi les autres ustensiles domestiques les éponges de cuisine contiennent le plus grand nombre de bactéries.

Les torchons sont loin derriÚre. Des chercheurs ont analysé 82 des villes majeures dans les US et le Canada et ont trouvé E. coli dans un peu plus que 25 pour cent des torchons et des salmonelles dans prÚs de 14 pour cent.

Les éponges de cuisine sont aussi une source de contamination dans les restaurants. Dans une étude des chercheurs ont rassemblé 201 éponges de restaurants et ont évalué le nombre total de bactéries aérobies.

Ils ont rĂ©ussi Ă  isoler des Pseudomonas, des bacilles, des streptocoques et des lactobacilles et ont ainsi mis Ă  jour des pratiques d’hygiĂšne insuffisantes concernant les Ă©ponges de cuisine.

Pensez à nettoyer votre téléphone mobile

Les microbiologistes considĂšrent souvent les tĂ©lĂ©phones mobiles comme des plats de PĂ©tri parce qu’ils gĂ©nĂšrent de la chaleur, vivent dans l’obscuritĂ© de vos poches et vous accompagnent souvent aux toilettes.

Peut-ĂȘtre vous n’y pensez pas quand vous emportez votre tĂ©lĂ©phone partout oĂč vous allez, de la table Ă  manger au cabinet de votre mĂ©decin.

Selon une étude les adultes vérifient leur téléphone prÚs de 47 fois par jour et offrent ainsi maintes occasions aux microorganismes pour passer de la main au téléphone.

Emily Martin, Ph.D., professeur assistant d’épidĂ©miologie Ă  l’universitĂ© de Michigan, pense que les tĂ©lĂ©phones portables sont porteurs de bactĂ©ries surtout parce qu’on doit les rĂ©cupĂ©rer partout oĂč on se dĂ©place et du coup on n’a plus de main libre pour se laver les mains.

Actuellement les recherches varient concernant le nombre de germes prĂ©sents sur un tĂ©lĂ©phone portable, mais une Ă©tude a trouvĂ© plus de 17.000 copies de gĂšnes de bactĂ©ries sur les tĂ©lĂ©phones d’étudiants du collĂšge.

Une autre Ă©tude a trouvĂ© que les tĂ©lĂ©phones mobiles de professionnels de la santĂ© sont un vĂ©ritable rĂ©servoir de germes pathogĂšnes, parce qu’ils sont rarement nettoyĂ©s et touchĂ©s pendant ou aprĂšs l’examen des patients.

Pour réduire le nombre de bactéries que vous transportez sur votre téléphone, laissez-le en dehors des toilettes et pensez à vous laver les mains plus souvent. Vous pouvez aussi investir dans un petit désinfectant à la lumiÚre ultraviolette pour tuer les bactéries sans chaleur ou humidité.

Pour nettoyer votre tĂ©lĂ©phone à la maison vous n’avez pas envie de le mouiller pour Ă©viter de l’endommager. La plupart des surfaces en verre sont recouverts d’une couche repoussant l’huile et n’importe quel abrasif peut rayer la surface pour toujours.

Évitez les nettoyants pour vitres, l’air compressĂ©, les agents blanchissants, le peroxyde d’hydrogĂšne ou les poudres abrasives. Suivez ces Ă©tapes une fois par semaine pour nettoyer soigneusement votre tĂ©lĂ©phone et son Ă©tui.

‱DĂ©branchez le tĂ©lĂ©phone, retirez tous les raccordements et Ă©teignez-le. Retirez l’étui ou la housse de protection pour la nettoyer sĂ©parĂ©ment.

‱MĂ©langez un taux 1:1 d’alcool isopropylique Ă  70° et de l’eau distillĂ©e dans un petit flacon vaporisateur. L’eau dure contient des minĂ©raux microscopiques qui peuvent rayer le verre.

‱PulvĂ©risez-le sur un chiffon en microfibres sans peluches. Ne pulvĂ©risez jamais directement sur le tĂ©lĂ©phone et de mouillez le chiffon pas trop pour ne pas abĂźmer les composants Ă©lectroniques. SĂ©chez le devant et l’arriĂšre du tĂ©lĂ©phone.

‱S’il y a des rĂ©sidus Ă  des petits endroits comme par exemple atour des trous de connexion, des boutons or de la camĂ©ra, utilisez un coton-tige sec ou un cure-dent en bois et nettoyez ces zones dĂ©licatement.

Une fois les rĂ©sidus retirĂ©s, nettoyez le tĂ©lĂ©phone Ă  nouveau avec un chiffon en microfibres que vous aurez imprĂ©gnĂ© avec un peu de mixture d’alcool isopropylique et d’eau distillĂ©e.

‱Pendant que le tĂ©lĂ©phone sĂšche Ă  l’air libre, nettoyez l’étui. Les deux doivent ĂȘtre complĂštement secs avant d’insĂ©rer le tĂ©lĂ©phone.

C’est dans cet Ă©vier que vous lavez la vaisselle?

Dans une Ă©tude conduite par la National Sanitation Foundation (NSF), les chercheurs ont dĂ©couvert que l’évier de cuisine contient la deuxiĂšme plus grande concentration de microorganismes Ă  la maison.

Dans une autre étude, les chercheurs ont trouvé plus de 1.000 unités formant des colonies dans le lavabo de la salle de bain.

Une autre Ă©tude des lavabos des hĂŽpitaux a relevĂ© des bactĂ©ries dangereuses se multipliant le long des tuyaux. Les chercheurs pensent que l’humiditĂ© et l’environnement relativement protĂ©gĂ© crĂ©ent un terrain idĂ©al pour leur reproduction.

Selon la NSF il est important de nettoyer et de désinfecter votre évier une à deux fois par semaine et de désinfecter les tuyaux et le vide-ordures une fois par mois.

Commencez par retirer les porte-savons, les tapis, les taches de rouille et d’eau en frottant avec du bicarbonate de soude. Vous pouvez dĂ©truire les germes dans votre Ă©vier en versant de l’eau chaude et du vinaigre ou de la vodka dans les canalisations. Le vinaigre blanc est fabriquĂ© Ă  partir d’acide acĂ©tique et constitue un puissant nettoyant qui s’attaque Ă  la graisse et enlĂšve moisissures et taches.

La vodka contient de 80 à 100 degrés et hautement antibactériennes sans aucune odeur.

Les huiles essentielles aussi possÚdent un large éventail de propriétés médicinales ainsi que des puissantes propriétés antibactériennes.

Certaines huiles essentielles ajoutĂ©es Ă  la vodka dans le flacon pulvĂ©risateur, peuvent aussi renforcer l’action sur la rouille, les moisissures et les odeurs dĂ©sagrĂ©ables.

En particulier les huiles essentiels Tee tree, citronella, lemongrass, orange et Patchouli permettent de combattre les bactĂ©ries. Une fois par semaine remplissez votre Ă©vier avec de l’eau chaude, de la vodka ou du vinaigre, puis retirez rapidement la vanne pour rincer vos tuyaux d’évacuation.

Ce procĂ©dĂ© retire aussi les graisses dans les tuyaux pour que l’évacuation fonctionne bien. Adoptez la mĂȘme mĂ©thode pour vos lavabos de la salle de bains.

Qu’est-ce que vous coupez sur votre planche à couper?

Les planches Ă  couper sont un autre ennemi quand il s’agit de rĂ©colter des dangereuses bactĂ©ries.

Experts recommandent d’avoir au moins deux planches Ă  couper, une pour tout ce qui se mangue cru en toute sĂ©curitĂ©, comme les fruits et lĂ©gumes, et une deuxiĂšme pour couper la viande et le poisson crus. Ceci Ă©vite le transfert de bactĂ©ries.

Les surfaces sur lesquelles vous coupez votre nourriture peuvent porter des bactĂ©ries incluant E. coli et salmonelles. Comme les planches Ă  couper en plastique sont plus faciles Ă  stĂ©riliser, on pourrait penser qu’elles soient plus sĂ»res.

Mais seulement jusqu’aux annĂ©es 1980, quand un chercheur de UC Davis a constatĂ©, que mĂȘme si elles sont plus faciles Ă  stĂ©riliser, les bactĂ©ries se cachent dans les sillons faits par le couteau.

Le bois est peut-ĂȘtre plus difficile Ă  stĂ©riliser, mais il rĂ©siste mieux aux Ă©gratignures. Il est recommandĂ© de nettoyer votre planche Ă  couper dans de l’eau chaude et savonneuse aprĂšs chaque utilisation et de la sĂ©cher Ă  l’air avant de la ranger.

Les planches à couper en bambou sont encore plus dures que le bois, elles absorbent peu de moisissure et résistent mieux aux coups de couteau. Il est important de remplacer vos planches usées quand elles comportent des sillons difficiles à nettoyer.

Les télécommandes captent aussi les bactéries

Votre télécommande aussi est couverte de bactéries, de moisissure et de staphylocoques dorés qui peuvent causer des infections. Et si vous ne nettoyez pas vos télécommandes, il est fort probable que votre hÎtel ne le fait pas non plus.

En moyenne 67,7 unités formant des colonies de bactéries par centimÚtre carré ont été trouvées sur les télécommandes dans les hÎtels, ce qui représente 13 fois le niveau acceptable recommandé pour les hÎpitaux.

Pour nettoyer votre tĂ©lĂ©commande et Ă©viter d’endommager ses composants Ă©lectroniques, vous allez utiliser la mĂȘme mĂ©thode que pour votre tĂ©lĂ©phone.

Retirez les piles et nettoyez-la avec du coton que vous aurez trempĂ© dans de l’alcool, puis retirez les saletĂ©s autour des boutons avec un coton-tige ou un cure-dent en bois. Laissez-la sĂ©cher Ă  l’air jusqu’à ce qu’elle soit complĂštement sĂšche avant de rĂ©insĂ©rer les piles.

Les nettoyants non-toxiques sont plus efficaces et plus sûrs

Les nettoyants non-toxiques sont plus efficaces et plus surs que les produits chimiques en vente libre. Les sprays, lingettes, abrasifs et cirages rajoutent souvent des toxines dans votre maison au lieu de les Ă©liminer.

Si vous avez dĂ©jĂ  ressenti des Ă©tourdissements ou des maux de tĂȘte aprĂšs avoir nettoyĂ© votre maison ou utilisĂ© un dĂ©sodorisant, les composants organiques volatiles (COV) de ces produits peuvent en ĂȘtre la cause.

Ces produits chimiques peuvent irriter les yeux, le nez et la gorge et Ă  long terme ils peuvent endommager le foie, les reins et le systĂšme nerveux central.

Vous ne pouvez jamais savoir quel type de substances chimiques toxiques se trouvent dans les nettoyants en vente libre parce qu’il n’est pas obligĂ© d’inscrire toutes les substances sur l’étiquette. MĂȘme les produits avec un label vert, naturel ou bio peuvent contenir des dangereux polluants.

Comme déjà dit plus haut, certaines huiles essentielles ont des puissantes propriétés antibactériennes et ajoutent un parfum agréable à votre arsenal de nettoyants naturels.

Que faire de votre Ă©ponge jetable?

MĂȘme s’il est souvent possible de rĂ©concilier Ă©conomies et sĂ©curitĂ©, il peut s’avĂ©rer plus difficile de garder une Ă©ponge jetable propre.

L’utilisation d’un micro-onde sur puissance maximale peut contribuer Ă  rĂ©duire l’odeur de l’éponge, mais des chercheurs ont dĂ©couvert des bactĂ©ries potentiellement pathogĂšnes sur les Ă©ponges de ceux qui affirment qu’ils les dĂ©sinfectent rĂ©guliĂšrement.

Vous n’ĂȘtes pas obligĂ© de jeter l’éponge que vous avez sorti hier, mais de la remplacer une fois par semaine est une bonne idĂ©e. Vous ĂȘtes seul Ă  savoir Ă  quelle frĂ©quence ou pour quelle raison vous l’avez utilisĂ©.

RĂ©flĂ©chissez si vous l’avez prise pour essuyer la bouche du bĂ©bĂ©, pour ramasser quelques gouttes de lait parterre ou pour nettoyer l’évier, de telles actions dĂ©posent plus de bactĂ©ries que vous pouvez imaginer.

La cuisson des Ă©ponges aux micro-ondes peut tuer jusqu’à 99,99999 % de bactĂ©ries, tandis que leur lavage au lave-vaisselle tue 99,9998 %. Voici trois façons de stĂ©riliser vos Ă©ponges avec des rĂ©sultats variables :

  • Les faire bouillir
  • Les cuire aux micro-ondes
  • Les tremper dans un agent blanchissant — un quart Ă  une moitiĂ© d’une cuillĂšre Ă  cafĂ© d’agent blanchissant pour un quart d’eau tiĂšde — pas chaude — pour au moins une minute.

Si vous optez pour les micro-ondes, il est conseillĂ© de mouiller l’éponge complĂštement, sinon elle pourrait s’enflammer ou exploser pendant la procĂ©dure.

L’éponge mouillĂ©e doit ĂȘtre placĂ©e Ă  puissance maximale pendant une minute puis refroidie pendant 15 minutes pour que vous ne risquiez pas de vous brĂ»ler.

 

Pour aller plus loin, téléchargez les 14 signes qui témoignent de parasites dans votre organisme

 

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.