La majorité des parasites vivent dans l’anus.

Selon l’affirmation de l’Académie Médicale Royale de Royaume–Uni 90% des sensations désagréables et des maladies sont en relation directe ou indirecte avec un anus négligé. L’Académie a identifié 36 matières toxiques différentes qui se produisent dans l’anus. Ces matières toxiques s’infiltrent dans le système sanguin et nuisent gravement à la santé.

Selon Dr. Bernard Jensen, expert mondialement reconnu ses recherches de santé, l’anus et le côlon des personnes de plus de 40 ans sont généralement en surcharges de 2 à 12 kg. Ces matières superposées dans le système digestif, qui auraient du être normalement éliminé par les selles, contiennent des quantités importantes de parasites qui intoxiquent peu à peu leur hôte.

Ce sont également ces parasites qui se nourrissent des éléments nutritifs que vous absorbez tout en  vous laissant les restes. Donc même si vous mangez sainement, que vous vous supplémenter en vitamine, ce sont toujours les vers qui se serviront les premiers. L’alimentation équilibrée ne permet pas d’éviter les parasites et encore moins de les traiter.

Selon Dr. Donald Kelley, la plupart du temps ce sont les parasites qui sont responsables de la prise de poids car ils privent l’organisme des éléments nutritifs. Ce qui laisse à l’organisme les calories et trop peu de vitamine.

Au final, si vous ne “décapez” pas les matières qui se superposent régulièrement dans vos intestins, vous créez un paradis pour la prolifération parasitaire. Les conséquences directes sont une intoxication chronique de votre organisme, vous développez ainsi de nombreux symptômes qui seront difficiles à attribuer à une infestation parasitaire.

“Vous devez éliminer les matières fécales qui surchargent le côlon – dit dr. Brian Carpenter – afin d’éviter l’auto-intoxication. Quand l’organisme tente d’absorber les éléments nutritifs avec un côlon surchargé, alors il n’absorbe plus que les matières toxiques. Ces toxines arrêtent les enzymes qui mènent progressivement au dysfonctionnement de l’organisme. Ce n’est qu’aujourd’hui que l’on prend conscience que 90% des maladies du côlon sont liées au manque d’élément nutritif et aux matières toxiques qui s’y trouvent.”

En Amérique du Nord les personnes de 15 à 44 ans souffrant de troubles digestifs représentent 1/3 des causes d’hospitalisation, et la moitié pour les personnes de 45 à 65 ans. Ce qui est tout à fait logique puisque le côlon s’encrasse de plus en plus au fil du temps.

 >>> Téléchargez librement notre guide : 14 signes qui témoignent de parasites dans votre organisme

Devez-vous impérativement vous traiter contre les parasites ?

Il se peut que vous soyez sceptique, que vous vous disiez :

« Mon Dieu! Moi je me lave deux fois par jour, je change régulièrement mes sous-vêtements, je lave mes mains avant de manger, je n’embrasse pas le chat, et je fais même un peu attention à ce que je mange, comment serait-il possible que ces parasites vivent dans mon corps?! »

Si vous doutez encore, voici ce que le Dr. Eva Schlaffer a à vous dire:

“Dites-moi vous pensez vraiment être si différent des autres? Au cours des derniers mois tous mes patients et toutes les personnes de mon entourages qui ont suivi cette cure antiparasitaire ont tous trouvé quelque chose au fond de leur toilette. Si cela peut vous conforter, mes parents et moi-même ne faisons pas exceptions. Pourtant, pour ceux qui nous côtoie, savent à quel point nous prenons soin de notre santé. Donc soit vous pensez être l’exception et dans ce cas une cure antiparasitaire prouvera que vous êtes blanc comme neige, soit vous pourriez être surpris de ce que vous allez découvrir. Vous n’avez rien à perdre, mis à part quelques parasites.”

L’une de ses patientes témoigne :

“La première chose que j’ai remarquée c’est la manifestation d’une fatigue de plus en plus présente, habituellement je travaille 13-14h par jour, et depuis quelques temps mon cerveau décroche à partir de 8-9h. La deuxième chose bizarre qui m’ai apparu depuis environ un an, ce sont des gonflements abdominaux et des coliques importantes après avoir ingéré une banane.

Bien évidemment, j’ai d’autres symptômes mais ce sont les deux principaux à l’heure actuelle. 

En suivant cette cure de 30 jours, il m’a fallu 2 semaines pour que les changements se manifestent. J’allais de plus en plus à la selle et je pouvais identifier régulièrement la présence de parasites au fond des toilettes. J’étais totalement horrifié et cela a duré pendant 2-3 mois. J’ai poursuivi cette cure durant 90 jours puisqu’à la fin des 30 jours j’évacué toujours des parasites. D’ailleurs il y avait aussi d’autres “trucs” noirs, violets, verts brillants qui étaient semblables aux selles lorsque j’avais des coliques. J’avais peine à croire que tout ça était dans mon corps, et depuis combien de temps??

Les effets de cette cure sont juste hallucinants! J’ai a nouveau cette sensation d’être plein d’énergie, je peux travailler beaucoup plus longtemps qu’auparavant et le tout, sans me sentir fatigué. Je peux manger autant de bananes que je souhaite, et selon le Dr. Schlaffer mon moral s’est également amélioré. Au réveil, je n’ai plus de mal de gorge, je peux enfin respirer sainement. Restant assise au travail durant plusieurs heures des maux de dos se manifesté régulièrement, j’avais comme des « coups de couteau » lorsque je porté quelque chose de lourd ou que je faisais un faux mouvement. Aujourd’hui tout a disparu.”

Comment se protéger des parasites?

Depuis, les patients du Dr. Schlaffer suivent à la lettre les recommandations de cette cure. Pourtant la plupart avaient une confiance aveugle en la médecine moderne, mais après leur expérience avec les médecines naturelles, la majorité ont tous changé d’avis.

Prévenir la maladie est tout aussi important que de la soigner. Un nettoyage régulier de l’organisme évite de suivre des traitements, pas toujours efficaces, contre des pathologies qui auraient pu être évitées avec les nettoyages.

Généralement les patients en parlent à leurs amis qui également se lancent dans cette cure antiparasitaire. L’un d’eux raconté même que pendant 3 semaines il n’a cessé d’évacuer des parasites, jusqu’au moment ou les 40 premiers cm d’un vers sont sorti, puis les 60 cm restants ont suivi. Totalement choqué, il avait peine à croire que ce vers venait de sortir d’elle. Elle avait suivi cette cure uniquement pour faire plaisir à son ami. Le pire étant si ces vers étaient restés en elle, elle aurait certainement développé de nombreuses pathologies sans jamais soupçonner la présence de ces vers.

Pour finir, j’aimerais rappeler que la médecine moderne considère que dans nos pays civilisés les vers n’existent plus, que vermifuger votre animal de compagnie est tout à fait normal, mais pas vous. Pourtant la présence de parasites dans votre organisme est la première chose à traiter avant la manifestation de toute autre pathologie. Vos symptômes s’amélioreront et au mieux disparaîtront.

Pour aller plus loin, téléchargez librement ce guide gratuit 14 signes qui témoignent de parasites dans votre organisme.

Source:
  • http://www.desintoxication.info/parasites-les-assassins-muets/#cikk_3

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

3 Commentaires sur “Devez-vous impérativement vous traiter contre les parasites ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.