Coralie Degradot, Sophrologue praticienne spécialiste des troubles alimentaires et l’alimentation émotionnelle

Comment en es-tu arrivé à faire ce que tu fais aujourd’hui?

C’est la rencontre entre plusieurs périodes de ma vie

Tout d’abord j’ai vécu pendant 17 ans avec des troubles alimentaires. Après un long chemin, plusieurs expériences ratées, d’autres plutôt réussies, je m’en suis sortie. Une des ressources essentielle à cette guérison a été la Sophrologie, qui m’a permis de reprendre contact avec mon corps. Je pensais que tout cela était derrière moi et même si j’en parlais facilement je ne voyais pas ce que ça pouvait apporter aux autres.

Après 9 ans à travailler dans les industries de santé (donc 7 ans en diabéto), j’ai décidé de sortir de ce milieu qui n’était pas le mien à la base et de me former à la Sophrologie. Après deux ans de formation complète j’ai ouvert mon premier cabinet, puis un deuxième. Tout mon projet autour de la Sophrologie était tourné vers la périnatalité : je voulais accompagner les couples qui perdent un enfant en tout début de grossesse, les difficultés à avoir un enfant, les interruptions médicales de grossesse… bref, des situations douloureuses.

Mais ça n’a pas marché lol Malgré toute ma bonne volonté, mes formations de spécialisation, mes contacts dans les milieux médicaux… rien ne venait.

Par contre ce qui est revenu à moi, ce sont les troubles alimentaires. Tout est parti d’un médecin qui m’a adressé une patiente potomane. Puis une patiente anorexique… et là mon chemin m’est apparu bien plus clair J Plus besoin de forcer le destin.

Enfin une nouvelle ouverture s’est présentée : l’alimentation émotionnelle. Différente des troubles alimentaires elle est aussi une souffrance physique et psychique dont l’accompagnement me passionne.

Quel est ton meilleur conseil pour une personne qui souhaiterait suivre le même chemin que toi?

Mon conseil pour celles et ceux qui vivent avec une ou plusieurs souffrances qui s’expriment à travers l’alimentation : le chemin peut être long et inconfortable mais vous méritez de le suivre. Faites-vous accompagner par une personne douce qui a vécu la même chose que vous (où presque )

J’ai longtemps voulu avancer seule. Même si j’ai beaucoup cheminé juste en m’accompagnant moi-même, c’est en rencontrant une professionnelle qui a vécu les mêmes choses que moi que je me suis vraiment libérée.

Quelle est la chose la plus difficile dans ton métier?

D’entendre certains patients me partager leurs expériences précédentes avec des accompagnants qui se montrent dédaigneux, insultants, violents verbalement avec les personnes qu’ils accueillent.

Ca prend du temps de réparer tout ça pour le patient et de prendre le risque de faire confiance à quelqu’un de nouveau.

Quelles sont les 5 qualités à absolument avoir pour exercer ton métier?

  • Patience
  • Bienveillance
  • Adaptabilité
  • Empathie
  • Humour
  • Sens de la légèreté
  • Capacité à déculpabiliser son interlocuteur
  • Un côté rebelle aussi (tu demandes 5 qualités, j’en donne 9)

Qu’est-ce qui t’enchante le plus à travailler dans ton domaine?

De voir la transformation chez mes patients qui développent tout au long de notre accompagnement une confiance en eux-mêmes et en la vie qui leur ouvre toutes les portes des possibles.

Voir une personne prisonnière d’elle-même découvrir sa liberté.

Et de façon plus concrète : voir une personne inquiète et renfermée avec un grand sourire et rayonnante à la fin d’une séance.

Quelles sont tes prochaines ambitions?

Pour la partie accompagnement : je vais cette année proposer mon premier programme en ligne sur l’alimentation émotionnelle. Qui permettra à celles et ceux qui mangent leurs émotions de commencer à se libérer de cet esclavage et retrouver leur liberté alimentaire.

Bien entendu continuer à accompagner individuellement celles et ceux qui souhaitent sortir des troubles alimentaires ou de l’alimentation émotionnelle.

Je suis également formatrice sur la thématique des troubles alimentaires (pour les sophrologues), j’ai aussi des projets de ce côté.

Si tu n’étais pas … tu serais quoi aujourd’hui?

Ouhlala vaste question lol

Si j’avais réalisé mon rêve de petite fille, je serais avocate.

Si j’avais réalisé mon rêve d’adolescente je serais attachée de presse pour des groupes de métal bourrin plein de chevelus.

Si j’avais réalisé mon projet d’étudiante, je serais conservatrice du patrimoine et maitre de conférence…

Si je ne pouvais plus être thérapeute, je partirais vivre au Japon et j’y enseignerais le français, l’histoire de France et l’histoire de l’art

Où alors je continuerais d’apprendre des choses nouvelles que je pourrais ensuite transmettre.

Il y a tant de possibilités Finalement je serais avant tout moi-même avec ma curiosité, ma joie et mes grandes capacités de résilience.

Pourquoi crois-tu en la philosophie de Detox-Alcaline?

Parce que l’alimentation est le fuel de notre corps et que nous avons besoin d’un corps en bonne santé, dans lequel nous nous sentons bien, pour pouvoir explorer le monde extérieur et notre monde intérieur.

L’équipe Detox-Alcaline vient dîner chez toi, que cuisines-tu pour la soirée?

On commencerait par un jus de légumes tout frais bien chargé en ail, gingembre, curcuma, cannelle

Ensuite de bonnes pitas chaudes et croquantes, garnies de seitan, oignons, champignons, échalotes, un peu de crème au piment et à la coriandre, accompagnées de salade.

Le tout accompagné d’un bon vin du Sud-Ouest

Des fruits frais en dessert.

Simple et goutu !

Complément

Methionine

31,05
29,75
19,05

Complément Alimentaire

Enzymes digestives

31,8552,15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.