Rédactrice : Madeline Desmurs

Comment gérer son stress au quotidien ?

Selon l’étude de l’évolution de Charles Darwin, seuls les individus les plus adaptés à leur environnement peuvent survivent et procréer. Après cette observation, il affirme que le comportement est aussi le résultat de l’évolution.

Il démontre ainsi que le stress est une réponse innée et vitale face à un danger imminent. Cette réaction immédiate , intense et de courte durée permettait à nos ancêtres de prendre leurs jambes à leur cou et de distancer un lion affamé.

Nous ne rencontrons plus vraiment ce genre de situation aujourd’hui. Le problème n’est pas que nous sommes moins bien armés que nos ancêtres face au stress, mais plutôt le nombre de situations anxiogènes que nous vivons actuellement.

Sans cesse sollicité, l’organisme n’arrive plus à revenir à un état normal et la machine se dérègle. Surmonter son stress devient alors une priorité pour de nombreuses personnes qui souffrent d’anxiété chronique. Face à ses nombreuses sollicitations, savoir comment gérer son stress au quotidien permet de garder le contrôle pour vivre plus sereinement.

Stresser peut-il vous sauver la vie ?

Bondir pour ne pas se faire mordre par un serpent est une situation que l’on peut encore vivre et que nos ancêtres au temps de la préhistoire ont dû rencontrer. La réponse de notre organisme face au danger n’a pas changé depuis des millénaires et peu encore nous sauver la vie.

Notre corps va sécréter de l’adrénaline, de la noradrénaline, ainsi que du cortisol. Il est alors prêt à combattre ou à fuir. Nos sens sont en alerte, nos performances cognitives stimulées et notre motivation décuplée. L’état de tension nous rend plus efficace. Ressentir du stress au bon moment et sans excès nous permet d’agir plus vite et d’améliorer nos capacités.

D’ailleurs, certaines personnes disent qu’elles ne sont performantes que sous la pression. Mais cet état n’est bénéfique que s’il ne dure pas trop longtemps et qu’une fois le danger écarté nous revenons à un état serein. Or, notre organisme ne fait pas la différence entre fuir devant un tigre à dents de sabre et sortir au plus vite des embouteillages. Dans notre environnement où les sollicitations stressantes sont quasi continues (au travail, à la maison ou dans le métro) le surmenage n’est pas très loin. Le corps reste, alors, dans une modification physiologique persistante qui use l’organisme.

À long terme, la pression artérielle et les risques cardio-vasculaires augmentent, des troubles du sommeil ou de l’humeur (anxiété, dépression) peuvent apparaître. Il est nécessaire de trouver les moyens de gérer son stress au quotidien pour permettre à notre organisme de fonctionner dans les meilleures conditions.

Êtes-vous sûr que ce n’est pas le stress ?

Le docteur Bruce McEwen chercheur en neuroendocrinologie, distingue 3 types :

  1. La bonne tension qui permet d’effectuer des choses et qui nous fait nous sentir bien comme passer un examen et le réussir ;
  2. le stress tolérable qui permet de vaincre une situation désagréable grâce à notre résilience et le soutien de notre entourage ;
  3. Le stress toxique qui arrive lorsque vous n’avez pas les ressources internes et externes qui permettent de faire face à la situation. Cet état, qui peut devenir une spirale où l’individu s’enferme sans arriver à trouver la sortie, peut créer de vrais problèmes de santé.

Pourquoi l’angoisse affecte le corps ?

Quotidiennement, du matin au soir nous subissons des facteurs de stress environnementaux ou psychologiques, réels ou perçus. L’organisme maintient un équilibre interne et mental, appelé allostase, qui permet à l’organisme de rester en vie et de fonctionner normalement.

Le processus est simple : pour répondre aux différentes situations, le corps sécrète des hormones au moment où il en a besoin. Dans le cas d’une situation anxiogène, notre organisme est alors boosté par l’adrénaline qui va aiguiser nos sens et le cortisol qui va récupérer plus rapidement de l’énergie pour l’envoyer aux muscles (par exemple, dans les jambes en cas de fuite). Une fois la situation sous contrôle, le corps revient à des taux normaux. Mais si l’organisme sécrète ces hormones en permanence, un état de stress chronique s’installe.

Quelles sont les conséquences du stress chronique ?

Le stress n’est pas une maladie, mais une réponse adaptée de l’organisme à l’environnement dans un but précis : la survie. Quand l’organisme se dérègle, des répercussions sur la santé et sur la qualité de vie peuvent survenir. La personne qui n’arrive pas à vaincre son anxiété peut alors souffrir de maladie physique ou psychologique.

Les maladies cardiovasculaires

L’amygdale fait partie du système limbique. Cette partie du cerveau gère l’instinct de survie. Sous l’effet du stress, l’amygdale stimule la production de globules blancs et les envoie dans les artères. Ces globules s’accumulent et forment des plaques. Le rétrécissement du passage du flux sanguin augmente les risques d’accidents cardiovasculaires. Si le stress chronique ne peut être défini comme le seul risque pour expliquer la survenue d’un accident cardiaque, les attitudes comme l’abus de tabac, le surpoids et la sédentarité qui l’accompagnent peuvent être largement impliquées dans la survenue de ces maladies.

Les problèmes de sommeil

La sécrétion d’adrénaline installe notre corps dans un état d’hyper éveil. Des problèmes de sommeil comme des réveils précoces ou nocturnes et des difficultés à s’endormir peuvent apparaître. Un mauvais sommeil s’associe généralement avec une fatigue diurne et peut devenir une difficulté supplémentaire pour la personne qui va appréhender le moment de se coucher.

Les troubles gastro-intestinaux

Ballonnements, brûlures d’estomac, diarrhées, constipations, nausées, reflux gastriques, les troubles intestinaux constituent les maladies psychosomatiques (troubles ayant une base psychologique) les plus fréquentes. Le système nerveux va privilégier les muscles qui permettent de réagir face au danger au détriment de la digestion. En cas de choc émotionnel, il peut se produire un dysfonctionnement du système digestif, plus ou moins localisé et d’une durée plus au moins longue.

Les maladies de peau

Dans le cas où elles ne résultent pas d’un virus ou d’une infection, certaines maladies de peau, comme le psoriasis qui touche 2 % de la population française, la couperose ou l’eczéma, se déclenchent suite à des facteurs émotionnels ou à une situation stressante. Le stress est soit un élément aggravant une pathologie déjà présente (irruption brusque de bouton en cas l’acné) ou un facteur pouvant déclencher une maladie dormante (herpès). Il n’est pas rare de voir apparaître des démangeaisons ou des dermatites lors de la préparation d’un examen par exemple.

Les troubles alimentaires et le surpoids

Le cortisol est souvent appelé l’hormone du stress. Il augmente l’appétit pour les aliments gras et sucré, afin d’avoir le carburant nécessaire, pour répondre aux situations anxiogènes. Plus le cortisol est élevé, plus le corps va résister à la perte de poids. L’anxiété a une incidence sur notre appétit pouvant conduire parfois à des troubles alimentaires comme l’anorexie (incapacité à avaler quoique ce soit) ou déclencher des fringales émotionnelles qui peuvent conduire à la boulimie.

Les phobies

Il semble que le stress soit un facteur favorisant l’apparition des phobies. Ces peurs paniques irrationnelles accompagnées de sensation de mort imminente semblent être déclenchées par un choc psychologique ou en réponse à une pression excessive.

La dépression et le burn-out

La dépression (souffrance morale allant jusqu’à la tentative de suicide) peut succéder à une période de stress intense et constante. Depuis quelques années, le terme de burn-out ou épuisement au travail est employé quand cette souffrance psychologique est liée à la sphère professionnelle. Contrairement à la dépression, la personne en burn-out est toujours en situation de stress chronique.

Quelles sont les méthodes pour gérer son stress au quotidien ?

Comment lutter contre le stress au travail

Prenez le temps de faire un point sur votre carrière, votre poste et vos relations avec les autres. Définissez ce qui est la cause de votre surmenage et agissez en conséquence. Un client qui explose de colère ne vous vise pas forcément personnellement. Vous êtes simplement la première personne à qui il peut exprimer son mécontentement. Si votre patron ne vous dit pas bonjour, il ne vous fait pas forcément la tête, mais il est peut-être distrait par des soucis à régler. Pour lutter contre le stress au travail, il faut prendre conscience du décalage entre votre représentation de la situation et la réalité. On peut faire cette démarche seule ou accompagner par un spécialiste en gestion de stress.

Comment combattre le stress à la maison

Comment venir à bout de la charge mentale et du manque de temps. Prenez justement le temps de définir vos priorités 😉

Entre les rendez-vous annuels chez le dentiste, l’otite urgente à soigner de la petite dernière et les négociations avec votre adolescent, la vie familiale peut ressembler à une petite entreprise. Vous avez un agenda et vous planifier vos tâches au boulot.

Faites de même pour votre vie de famille ! Gérez les priorités, planifier vos taches sur votre agenda et si vous pouvez déléguer, faites-le. Lâchez prise, quoi que vous fassiez, tout ne sera pas parfait. Prenez du temps pour vous, pour vos passions, pour vous ressourcer et vous faire plaisir.

Comment Lutter contre le stress naturellement ?

Si le stress nous permet d’être plus alertes et plus performants, il doit rester ponctuel afin de ne pas devenir nocif. Il existe des solutions naturelles qui peuvent vous aider à faire diminuer la pression.

Les aliments antistress

Le magnésium, les vitamines C, B, le fer et les oméga 3 sont les nutriments, qui font partie du cocktail gagnant, pour diminuer les tensions et apaiser l’esprit. Une alimentation saine et équilibrée permet un sommeil plus réparateur et une résistance au stress plus pérenne. Ces vitamines s et minéraux se trouvent dans les poissons gras, les céréales complètes, les fruits secs, le miel ou encore le chocolat noir.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent aider à rétablir un état émotionnel serein. En cas de stress, elles sont administrées par voie olfactive ou cutanée. La Marjolaine ou le Ylang-Ylang sont efficaces contre l’agitation. Pour retrouver votre calme, vous pouvez utiliser, en diffusion, l’huile essentielle de lavande ou de mandarine. Quand à la camomille romaine, elle peut vous aider en cas de cauchemar ou de choc émotionnel.

Les techniques de respiration

Chaque jour, on inspire et on expire environ 12 à 18 fois par minute soit 25 920 de fois par jour. Pourtant 95 % de la population ne respire pas de la bonne façon. Les techniques de respiration, comme la respiration abdominale ou la respiration alternée, permettent d’apprendre à mieux oxygéner son corps et son cerveau pour se sentir plus zen et en meilleure forme physique.

L’activité sportive

En période de stress, les personnes pratiquant une activité sportive présentent un taux d’adrénaline plus faible que les sédentaires. Le sport est un merveilleux défouloir pour lâcher toutes les tensions accumulées. Il y en a pour tous les goûts et vous devriez rapidement trouver votre bonheur. Que vous choisissiez de faire du yoga ou de la boxe, sachez que ce n’est pas la quantité de séance qui compte, mais plutôt la régularité et surtout le plaisir à pratiquer.

EN BREF

  • Le stress est une réponse primitive de l’organisme à un danger imminent. l’état de stress doit rester ponctuel et de courte de durée pour permettre à l’organisme de retrouver un état normal et serein.
  • En devenant chronique, le stress peut déclencher ou accentuer des maladies physiques et/ou psychologiques.
  • Il est possible de lutter contre le surmenage grâce à des méthodes efficaces, simples et naturelles.

Source:

-32%
19,97 13,55
35,45

Couteau céramique

4 couteaux céramique rouge

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique noir

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique blanc

25,65

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.