6 raisons d’utiliser de l’huile de noix de coco comme dentifrice

Une étude réalisée pour tester les propriétés biocides de l’huile de coco contre la bactérie responsable des carries, a révélé que l’huile est plutôt efficace.

L’action de l’huile de coco a été testée d’abord dans son état naturel, puis après traitement par des enzymes, dans un processus similaire à la digestion. Les huiles ont été testées sur des souches de bactéries Streptococcus, qui sont couramment présentes dans votre bouche.

Les chercheurs ont découvert que l’huile de coco modifiée par des enzymes inhibe fortement la croissance de la plupart des souches de Streptococcus, notamment la Streptococcus mutans, une bactérie produisant de l’acide et qui est la cause principale des caries dentaires. On pense que la décomposition de l’huile grasse de coco par les enzymes produit des acides, qui sont toxiques pour certaines bactéries. Le Dr. Damien Brady, responsable de la recherche, explique :

« Incorporer de l’huile de coco modifiée par des enzymes dans des produits d’hygiène dentaire serait une alternative intéressante aux additifs chimiques, en particulier car elle agit à de relativement faibles concentrations. De même, devant l’augmentation de la résistance aux antibiotiques, il est important de nous tourner vers de nouvelles façons de combattre les infections microbiennes. »

6 raisons d’utiliser de l’huile de noix de coco comme dentifrice

    1. Aucune substance chimique nocive

Les dentifrices conventionnels tels que le Colgate Total contiennent un antibactérien chimique, le triclosan, qui a été associé à des problèmes de résistance aux antibiotiques et de perturbation endocrinienne.

Les substances chimiques qui perturbent le système endocrinien sont un réel problème car elles peuvent engendrer tout un éventail de problèmes de santé : cancer du sein, de la prostate, et des testicules, bébés prématurés et de faible poids, puberté précoce chez les filles, et testicules non descendus chez les garçons.

Certaines études animales ont montré que le triclosan provoque des malformations osseuses du fœtus chez la souris et le rat, qui peuvent suggérer des effets hormonaux.

Le fluor est un autre composé chimique couramment présent dans les dentifrices conventionnels. Le fluor est un déchet industriel toxique qui est nocif pour votre organisme, même en quantités infimes…

    1. Efficace contre la bactérie responsable des caries

La recherche montre même que masser vos gencives avec de l’huile de coco pendant dix minutes chaque jour (sur une période de trois semaines) réduit de façon significative la quantité de Streptococcus mutans responsables des caries, ainsi que la plaque dentaire.

    1. Pas d’agents moussants

De nombreux dentifrices contiennent également des surfactants tels que sodium lauryl sulfate, sodium laureth sulfate, ou sodium lauryl ether sulfate (SLES). Les surfactants sont des substances chimiques responsables de l’effet moussant du dentifrice, mais ils interfèrent également avec le fonctionnement de vos papilles en détruisant les phospholipides présents sur votre langue.

Cela amplifie les goûts amers et expliquerait pourquoi tout à si mauvais goût lorsque vous venez de vous brosser les dents. C’est peut-être ce qui explique aussi en partie que l’huile de noix de coco soit aussi efficace pour l’hygiène buccale, car elle aide à maintenir un équilibre lipidique naturel sur votre langue, tout en ayant de puissantes propriétés antibactériennes.

De plus, il a été démontré que le SLS serait responsable d’aphtes douloureux, et la recherche suggère que les personnes souffrant d’aphtes récurrents devraient utiliser un dentifrice sans SLS.

    1. Économique

Très peu d’huile de coco suffit pour vous brosser les dents, et un bocal peut facilement durer plusieurs mois, ce qui en fait un dentifrice très économique.

    1. Vous pouvez l’utiliser aussi sur les dents de votre chien

Alors que vous ne brosseriez certainement pas les dents de votre animal de compagnie avec un dentifrice « humain » ordinaire, l’huile de coco est efficace et sûre aussi bien pour les chiens que pour les humains. Le mieux est de l’appliquer avec une brosse à dent, mais si votre animal lèche une petite quantité d’huile, il en tirera déjà des bienfaits. La recette ci-dessous est déconseillée pour les chiens. Comme il est indiqué, certains ingrédients qui sont comestibles pour l’homme peuvent être toxiques pour l’animal.

    1. Simple à préparer

Le dentifrice à l’huile de coco est simple à préparer et ne nécessite que quelques ingrédients :

Huile de noix de coco Bicarbonate de soude, qui agit comme un abrasif et favorise le blanchiment Huiles essentielles pour parfumer votre dentifrice et ajouter des bienfaits thérapeutiques. Il a par exemple été démontré que l’huile essentielle de menthe poivrée est plus efficace que le bain de bouche chimique chlorexidine pour bloquer la formation du biofilm lié aux caries dentaires.

Érythritol, xylitol ou stevia (optionnel), qui sont des sucres naturels. Le xylitol, en particulier, est associé à la réduction des caries dentaires. Toutefois, si vous prévoyez d’utiliser ce dentifrice pour votre chien, n’y ajoutez pas de xylitol, qui est toxique pour les chiens.

Sel Argile de bentonite, qui donne une consistance pâteuse et peut aider à éliminer les toxines de vos gencives et de votre langue.

Vous pouvez également utiliser l’huile de coco pour pratiquer le « oil pulling »

Le « oil pulling » consiste à « rincer » votre bouche avec de l’huile de coco, un peu comme vous le feriez avec un bain de bouche (excepté que vous ne devez pas vous gargariser). L’huile est « travaillée » dans la bouche, poussée, tirée et passée entre des dents pendant 10 à 15 minutes. Pour débuter, vous pouvez essayer de faire des sessions de 5 minutes.

Cette méthode permet à l’huile de débarrasser votre bouche des bactéries responsables des caries et d’autres débris. Lorsque l’huile se fluidifie et blanchit, il est temps de la recracher. Voici ce qu’a publié le Indian Journal of Dental Research sur le sujet :

« La méthode du oil pulling est un remède traditionnel indien dont l’efficacité n’est pas scientifiquement prouvée, mais qui est très largement utilisé depuis des années pour renforcer les dents, les gencives et les mâchoires et pour prévenir les caries, la mauvaise haleine, les saignements de gencives, la gorge sèche et les lèvres gercées. »

Toutefois, la méthode du oil pulling semble avoir une action nettoyante et thérapeutique, soutenue scientifiquement :

  • Il a été observé chez des enfants que le oil pulling réduit le nombre de bactéries Streptococcus mutans – qui contribuent de façon significative aux caries dentaires – présentes sur la plaque dentaire et dans la salive. Les chercheurs ont conclu que « le oil pulling peut être utilisé comme complément préventif efficace pour le maintien et l’amélioration de la santé buccale. »
  • Chez des adolescents souffrant de gingivite provoquée par la plaque dentaire, le oil pulling a réduit de façon significative la plaque dentaire, amélioré l’état des gencives et réduit le nombre de micro-organismes aérobies.
  • Le oil pulling est aussi efficace que les bains de bouche pour améliorer l’haleine et réduire le nombre de microorganismes qui la provoquent.
  • C’est notamment l’action mécanique nettoyante du oil pulling qui est bénéfique à votre bouche. Les chercheurs expliquent que « le mythe selon lequel l’effet de la méthode oil pulling sur la santé buccale n’est qu’un placébo est brisé, et il existe des indications claires d’un possible processus de saponification et d’émulsion qui renforcent son action nettoyante mécanique. »

Notons que les études mentionnées ci-dessus ont utilisé de l’huile de sésame, qui est habituellement recommandée.

Pourquoi je déconseille le dentifrice fluoré

Le fluor est depuis longtemps plébiscité comme la solution pour éviter les caries dentaires, mais il a fait l’objet d’études approfondies au cours des dernières années, pour de sérieuses raisons. Une étude révélatrice publiée dans le journal Langmuir a mis en évidence que la couche de fluorapatite supposément bienfaisante formée sur vos dents par le fluor ne fait qu’à peine six nanomètres d’épaisseur.

Pour vous rendre compte de la finesse que cela représente, il vous faudrait 10.000 de ces couches pour obtenir l’équivalent de l’épaisseur d’un cheveu ! Les scientifiques remettent aujourd’hui en question le fait que cette couche ultra fine puisse réellement protéger votre émail et procurer le moindre bienfait notable, sachant qu’elle est rapidement éliminée par la mastication. Voici ce qu’ils disent :

« …on peut remettre en question le fait que des couches si fines …puissent réellement agir comme couches protectrices de l’émail. »

D’ailleurs, d’après une étude, un dentifrice contenant de la théobromine, un extrait de cacao, est plus efficace qu’un dentifrice au fluor pour réparer et reminéraliser la dentine exposée (le tissus qui compose l’essentiel de la dent, sous l’émail). De plus, le dentifrice au fluor est souvent la seule source de fluor pour les jeunes enfants et est un facteur de risque majeur de fluorose dentaire. Cela s’explique par le fait que les enfants avalent une grande quantité de dentifrice lorsqu’ils se brossent les dents.

La recherche a d’ailleurs montré qu’il n’est pas rare que les jeunes enfants avalent plus de fluor par l’intermédiaire du seul dentifrice que ce qui est recommandé pour toute une journée, toutes sources confondues. Avaler du fluor, en buvant par exemple de l’eau fluorée, est particulièrement mauvais pour votre santé, car la science a clairement démontré que le fluor est une substance chimique toxique qui s’accumule dans vos tissus au fil du temps, fait des ravages parmi les enzymes, et engendre de nombreux effets néfastes pour la santé, notamment des dysfonctionnements neurologiques et endocriniens.

Les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets secondaires d’une surexposition. Si vous avez de jeunes enfants, je vous recommande donc d’utiliser un dentifrice non fluoré, et je conseille d’ailleurs la même chose aux adultes.

Une approche complète pour améliorer votre santé bucco-dentaire

Les dentifrices composés d’ingrédients naturels tels que le bicarbonate de soude, des huiles essentielles, du xylitol, etc., semblent être plus efficaces et plus sûrs que des dentifrices au fluor. Il n’y a aucune raison pour prendre le risque de vous exposer à du fluor ou à d’autres substances chimiques dangereuses telles que du triclosan ou du lauryl sulfate de sodium. Voici mes recommandations de base pour optimiser votre santé dentaire, de façon sûre et naturelle :

  • Évitez l’eau et le dentifrice fluorés. Utilisez plutôt du dentifrice naturel sans fluor, fait maison, ou d’une bonne marque.
  • Limitez votre consommation de sucre et de céréales. Ne consommez pas plus de 25 grammes de fructose par jour. Évitez les aliments transformés.
  • Assurez-vous d’avoir une alimentation riche en aliments frais et complets, en légumes fermentés, et en viandes élevées au pâturage, ce qui vous garantira un bon apport en minéraux, qui sont si importants pour avoir des os et dents solides.
  • Ayez une bonne hygiène buccale et faites faire un nettoyage régulièrement par un dentiste qui travaille avec des matériaux naturels, sans mercure. Frotter vos dents énergiquement avec un gant de toilette avant de les brosser peut aussi aider à éliminer le biofilm accumulé.

Enfin, souvenez-vous que la nature offre de nombreuses solutions naturelles pour rafraîchir votre haleine. Mâcher du persil frais, de la menthe, de la coriandre, ou des tranches de gingembre, sont des rafraîchisseurs d’haleine naturels, par exemple. Placer une tranche de concombre sur votre palais peut aussi aider à débarrasser votre bouche des bactéries responsables des odeurs. Selon les principes de l’Ayurvéda, manger du concombre peut aussi aider à apaiser l’excès de chaleur de votre estomac, qui est considéré comme une des causes principales de mauvaise haleine.

En bref

  • L’huile de noix de coco inhibe la croissance du streptocoque mutans, une bactérie productrice d’acide qui est une cause majeure de carie dentaire
  • Un dentifrice naturel doit être exempt de tout ingrédient nocif, notamment fluor, triclosan, et sodium laureth sulfate (SLES)

Source:

35,45

Couteau céramique

4 couteaux céramique rouge

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique noir

25,65

Couteau céramique

4 couteaux céramique blanc

25,65
61,33

Un commentaire sur “6 raisons d’utiliser de l’huile de noix de coco comme dentifrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.