10 habitudes d’hygiĂšne de vie Ă  modifier en prioritĂ© pour faire de vous une nouvelle personne

On sait bien que les bonnes rĂ©solutions du nouvel an ont tendance Ă  ne pas ĂȘtre tenues. On estime que 8% seulement des personnes qui prennent de bonnes rĂ©solutions en dĂ©but d’annĂ©e s’y tiennent. Ainsi qu’il est soulignĂ© dans l’article en rĂ©fĂ©rence :

« La tradition annuelle qui consiste Ă  abandonner ses bonnes rĂ©solutions est peut-ĂȘtre aussi bien respectĂ©e, malheureusement, que celle qui consiste Ă  en prendre. Les recherches menĂ©es sur la motivation, par exemple, montrent que pour qu’une tĂąche soit accomplie, l’acteur doit vĂ©ritablement avoir envie de l’accomplir – souhaiter la voir accomplie ne suffit pas. »

DĂ©cider de perdre du poids est une rĂ©solution du nouvel an trĂšs populaire. D’aprĂšs de rĂ©centes recherches, votre Ăąge pourrait influer sur vos chances de succĂšs dans ce type de projet.

PlutĂŽt que de vous engager Ă  perdre un nombre prĂ©cis de kilos, vous avez tout intĂ©rĂȘt Ă  dĂ©cider d’amĂ©liorer globalement votre hygiĂšne de vie. Vous parviendrez ainsi naturellement Ă  normaliser votre poids et Ă  amĂ©liorer votre santĂ©.

 

>>> TĂ©lĂ©chargez librement le guide 28 SYMPTÔMES qui RĂ©vĂšlent une Acidose Chronique

 

Pourquoi il peut devenir plus difficile de perdre du poids avec l’ñge ?

Avant d’aborder ce sujet, toutefois, sachez qu’une rĂ©cente Ă©tude, publiĂ©e dans le FASEB Journal indique que le stockage des graisses liĂ© Ă  l’ñge pourrait faire partie intĂ©grante d’un phĂ©nomĂšne biologique liĂ© Ă  votre quantitĂ© de graisse « blanche » par rapport Ă  votre graisse « brune »

Celle qu’on appelle la graisse « brune » est un type de graisse qui gĂ©nĂšre de la chaleur et consomme de l’énergie au lieu de la stocker, et cela peut avoir une incidence pour ce qui est de perdre du poids. (Elle est d’une couleur brune car chargĂ©e de mitochondries qui convertissent la graisse directement en Ă©nergie, afin de produire de la chaleur.)

La graisse brune (localisĂ©e principalement derriĂšre la nuque et autour des Ă©paules) est considĂ©rĂ©e comme une « bonne » graisse, car elle aide votre corps Ă  brĂ»ler la « mauvaise » graisse blanche qui s’accumule principalement au niveau de l’abdomen et des cuisses.

Cependant, avec l’ñge, la quantitĂ© de graisse brune prĂ©sente dans notre corps a tendance Ă  diminuer, et il devient donc plus difficile de se dĂ©barrasser de l’excĂšs de graisse blanche.

Deux groupes de souris ont été observés au cours de cette étude. Le groupe de contrÎle était constitué de souris normales, tandis que le groupe de traitement était composé de souris chez lesquelles ont avait désactivé un gÚne spécifique.

Ce gĂšne, le rĂ©cepteur de facteur d’activation plaquettaire (PAFR), code une protĂ©ine de l’inflammation et du transfert lipidique.

Les souris dont le gĂšne PAFR avait Ă©tĂ© dĂ©sactivĂ© sont devenues bien plus grosses que celles du groupe de contrĂŽle. Au cours de l’étude, leur masse corporelle a augmentĂ© d’environ 25 %, par rapport Ă  celle des souris du groupe de contrĂŽle.

Les chercheurs ont conclu que cette obĂ©sitĂ© Ă©tait due Ă  un dysfonctionnement du tissu adipeux brun. D’aprĂšs cet article :

« Ceci ouvre la voie Ă  de nouvelles recherches. Si de futures expĂ©riences pouvaient permettre de mieux cibler la voie molĂ©culaire spĂ©cifique qui dĂ©sactive le gĂšne PAFR, les scientifiques pourraient peut-ĂȘtre dĂ©velopper des approches pharmacologiques pour traiter de nombreuses maladies aujourd’hui courantes, telles que le diabĂšte, l’hypertension artĂ©rielle, les maladies cardiovasculaires, le cancer, la stĂ©rilitĂ©, et les ulcĂšres. »

Les 10 habitudes d’hygiĂšne de vie Ă  modifier en prioritĂ© pour faire de vous une nouvelle personne

Attendre que l’on invente une pilule capable d’assommer votre gĂšne PAFR pour amĂ©liorer le fonctionnement de votre graisse brune, n’est clairement PAS la bonne solution. Maintenir un poids sain ne tient pas qu’à un seul facteur.

Par ailleurs, avaler un cachet pour modifier votre fonction génétique ne changerait rien à votre forme physique globale, à votre alimentation, ni à votre sommeil, par exemple.

Il est un fait que la plupart des bonnes rĂ©solutions du nouvel an sont abandonnĂ©es, pour une raison ou une autre. Alors pourquoi ne pas vous engager simplement à vivre plus sainement Ă  partir d’aujourd’hui ?

DĂ©cider d’adopter un mode de vie ne nĂ©cessite pas d’atteindre un objectif particulier, comme de perdre 5 kilos. Cela implique de modifier (gĂ©nĂ©ralement lĂ©gĂšrement) progressivement votre façon de vivre et de gĂ©rer votre vie quotidienne.

L’une des choses essentielles Ă  faire, pour atteindre un objectif – et pas seulement pour tenir une bonne rĂ©solution du nouvel an – Ă  laquelle peu de gens pensent, c’est de noter cet objectif, sur un papier, ou sur votre ordinateur.

Ce principe simple, et pourtant trĂšs souvent nĂ©gligĂ©, augmentera considĂ©rablement vos chances de succĂšs. S’agissant des objectifs en termes de santĂ©, j’ai souhaitĂ© vous donner un petit coup de pouce en passant en revue quelques bonnes rĂ©solutions Ă  envisager.

n° 1 : buvez de l’eau pure

Adopter l’eau pure et fraiche comme principale boisson, est l’un des changements les plus positifs que vous puissiez faire en matiĂšre d’hygiĂšne de vie. Cela implique d’abandonner toute boisson sucrĂ©e et/ou aromatisĂ©e. Limitez Ă©galement votre consommation d’alcool.

Malheureusement, l’eau du robinet est souvent loin d’ĂȘtre pure, et contient tout une gamme de sous-produits de dĂ©sinfection, de substances chimiques, de radiations, de mĂ©taux lourds, et mĂȘme de produits pharmaceutiques.

Je vous conseille vivement d’utiliser un systĂšme de filtration de l’eau d’excellente qualitĂ©, Ă  moins que vous ne puissiez vĂ©rifier la puretĂ© de votre eau.

En plus de la purifier, je pense qu’il est Ă©galement essentiel de boire une eau vivante. L’interview du Dr. Gerald Pollack, auteur du livre The Fourth Phase of Water : Beyond Solid, Liquid, and Vapor, (‘Le quatriĂšme Ă©tat de l’eau : au-delĂ  de l’état solide, liquide ou gazeux’), aborde l’importance de « l’eau structurĂ©e », qui est le type d’eau que l’on trouve dans vos cellules.

Cette eau a des propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques, et elle est fabriquĂ©e naturellement de diffĂ©rentes façons. Les sources profondes sont d’excellentes sources d’eau structurĂ©e. Vous pouvez Ă©galement obtenir de l’eau structurĂ©e par l’effet vortex, c’est-Ă -dire en la dynamisant.

Je bois personnellement presque uniquement de l’eau dynamisĂ©e, sauf lorsque je voyage.

n° 2 : consommez des protéines de bonne qualité

L’utilisation de mĂ©dicaments, en agriculture, s’est transformĂ©e en problĂšme de santĂ© majeur pour les animaux comme pour l’homme, en raison des mĂ©thodes d’élevage industriel pratiquĂ©es dans les fermes d’engraissement (CAFO), dont les principaux objectifs sont le rendement et la maĂźtrise des coĂ»ts.

Il est important de comprendre que chaque morceau de viande que vous mangez, s’il provient de l’élevage industriel, vous apporte pour l’essentiel un cocktail de mĂ©dicaments, notamment d’hormones et d’antibiotiques.

Par ailleurs, au lieu d’ĂȘtre nourri naturellement, c’est-Ă -dire simplement Ă  base d’herbe, le bĂ©tail des Ă©levages industriels est nourri de façon tout Ă  fait contre nature, de cĂ©rĂ©ales bourrĂ©es de pesticides et souvent gĂ©nĂ©tiquement modifiĂ©es – principalement de maĂŻs et de soja gĂ©nĂ©tiquement modifiĂ©s.

D’aprĂšs moi, les viandes provenant d’animaux, nourris Ă  l’herbe Ă©levĂ©s et abattus humainement, sont les seuls types de viande qu’il faille consommer, si l’on souhaite rester en bonne santĂ©. Il en est de mĂȘme pour le poulet, les Ɠufs et les produits laitiers.

Le saumon sauvage d’Alaska est une autre source de protĂ©ines de bonne qualitĂ©, et de matiĂšres grasses saines. Évitez par contre les saumons (ainsi que tous les autres poissons) d’élevage, car leur composition nutritionnelle est altĂ©rĂ©e par leur alimentation, qui n’est pas naturelle, tout comme celle des autres animaux d’élevages industriels.

n° 3 : consommez suffisamment de bonnes matiÚres grasses

Si vous ĂȘtes soucieux de votre santĂ©, je vous suggĂšre de remettre en question la recommandation qui suggĂšre d’adopter une alimentation pauvre en matiĂšres grasses.

Depuis 60 ans, les matiĂšres grasses animales saturĂ©es sont accusĂ©es Ă  tort d’ĂȘtre responsables des maladies cardiovasculaires, en dĂ©pit des preuves de plus en plus nombreuses qui dĂ©montrent que les graisses saturĂ©es sont en rĂ©alitĂ© essentielles pour la santĂ©, et que ce sont les graisses trans qui sont responsables des maladies cardiovasculaires.

De plus en plus de donnĂ©es scientifiques soutiennent le fait que les graisses saturĂ©es sont saines pour le cƓur et doivent figurer dans notre alimentation, et dĂ©mentent fermement le mythe selon lequel elles favorisent les maladies cardiovasculaires.

La science est Ă©galement claire Ă  propos des acides gras omĂ©ga-3, prĂ©sents en abondance dans le poisson. Une carence en acides gras omĂ©ga-3 peut entrainer de graves problĂšmes de santĂ©, tant physiques que mentaux, et l’on pense qu’il s’agit d’un facteur sous-jacent de prĂšs de 96.000 dĂ©cĂšs prĂ©maturĂ©s chaque annĂ©e.

Malheureusement, la plupart des poissons vendus dans le commerce aujourd’hui sont polluĂ©s au mercure, au PCB et autres substances toxiques, et c’est pourquoi je vous recommande de prendre un supplĂ©ment comme de l’huile de krill, plutĂŽt que de chercher Ă  obtenir votre dose recommandĂ©e d’omĂ©ga-3 uniquement par votre alimentation.

Voici des matiĂšres grasses saines que vous pouvez ajouter Ă  votre alimentation :

Avocats Noix de coco et huile de noix de coco
Olives et huile d’olive Huiles de noix bio, Ă  utiliser Ă  froid
Beurre provenant de lait cru bio de vaches nourries à l’herbe, et autres produits laitiers crus Jaunes d’Ɠufs biologiques
Noix crues, telles que noix de macadamia, et graines Viandes de pĂąturage et saumon sauvage

n° 4 : bougez le plus possible, tout au long de la journée

L’exercice physique est bĂ©nĂ©fique pour tout votre corps – de la tĂȘte aux pieds. Il provoque des changements bĂ©nĂ©fiques au niveau de vos muscles, de vos poumons, de votre cƓur, de vos articulations, de vos os et de votre cerveau.

Des chercheurs ont d’ailleurs rĂ©cemment indiquĂ© que l’activitĂ© physique est le meilleur « traitement prĂ©ventif » contre de nombreuses affections, des troubles psychiatriques aux maladies cardiaques, en passant par le diabĂšte et le cancer.

Des preuves irrĂ©futables dĂ©montrent par ailleurs que mĂȘme si vous pratiquez rĂ©guliĂšrement une activitĂ© physique, la station assise prolongĂ©e est en elle-mĂȘme un facteur de risque de maladie chronique.

Ne vous dĂ©couragez donc pas, mĂȘme si votre rĂ©solution de vous inscrire Ă  la salle de sport est dĂ©jĂ  tombĂ©e Ă  l’eau. Vous avez peut-ĂȘtre mĂȘme intĂ©rĂȘt Ă  vous concentrer plutĂŽt sur des mouvements simples du quotidien.

L’essentiel est de bouger frĂ©quemment, tout au long de la journĂ©e. Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que le simple fait de se lever lorsque l’on est assis, est particuliĂšrement efficace pour contrer les effets nocifs de la station assise. J’essaye moi-mĂȘme de me lever toutes les 15 minutes lorsque je suis assis – je rĂšgle mĂȘme un minuteur pour m’y faire penser.

D’autres activitĂ©s quotidiennes simples telles que faire le mĂ©nage, cuisiner, jardiner, faire les lessives, et attraper un objet sur une Ă©tagĂšre en hauteur, font Ă©galement partie des mouvements qu’il faut effectuer, idĂ©alement – plus ou moins continuellement – du matin au soir.

Vous pouvez vous obliger Ă  bouger davantage au cours de votre journĂ©e de travail en dĂ©plaçant simplement des objets que vous utilisez frĂ©quemment, de sorte qu’ils ne soient PAS Ă  portĂ©e de main, par exemple.

n° 5 : faites de votre santé émotionnelle une priorité

Les liens entre le stress et la santĂ© physique sont aujourd’hui de plus en plus Ă©tudiĂ©s. De rĂ©cents articles ont par exemple fait Ă©tat de liens existant entre la dĂ©tresse Ă©motionnelle, les douleurs physiques et l’inflammation chronique.

On sait Ă©galement que les gens heureux vivent plus longtemps – jusqu’à 35 % plus longtemps, d’aprĂšs une Ă©tude. Une autre Ă©tude a montrĂ© que la joie et le bonheur amĂ©liorent la santĂ© et prolongent l’espĂ©rance de vie.

n° 6 : réglez votre cycle éveil/sommeil

Le sommeil est un autre facteur d’hygiĂšne de vie souvent nĂ©gligĂ©, qui a pourtant un impact considĂ©rable sur votre santĂ© – physique, mentale et Ă©motionnelle. La qualitĂ© du sommeil est notamment liĂ©e Ă  la lumiĂšre. Il est en effet essentiel d’ĂȘtre suffisamment exposĂ© Ă  la lumiĂšre dans la journĂ©e, pour bien dormir la nuit.

La qualitĂ© de votre sommeil dĂ©pend pour beaucoup de la lumiĂšre – extĂ©rieure, et intĂ©rieure. La lumiĂšre est en fait le principal synchroniseur de ce que l’on appelle notre horloge principale. Cette horloge principale est un groupe de cellules situĂ©es dans le cerveau, que l’on appelle les noyaux suprachiasmatiques (NSC).

Ces noyaux, synchronisent ensemble le cycle obscuritĂ©-lumiĂšre de votre environnement, lorsque la lumiĂšre pĂ©nĂštre dans vos yeux. Vous disposez Ă©galement d’autres horloges biologiques dans votre corps, qui se synchronisent avec votre horloge principale.

Pour maintenir une bonne synchronisation de votre horloge principale, vous devez vous exposer Ă  la lumiĂšre du soleil dans la journĂ©e. Passer une demi-heure dehors Ă  l’heure du dĂ©jeuner peut suffire Ă  vous apporter l’essentiel de la lumiĂšre dont vous avez besoin pour maintenir un bon rythme circadien.

L’heure idĂ©ale pour passer un moment dehors est le midi solaire mais une sortie Ă  la lumiĂšre du jour est toujours utile, quel que soit le moment de la journĂ©e.

Le soir, vous devez baisser l’éclairage et éviter les longueurs d’onde de la lumiĂšre bleue. Utilisez des ampoules qui bloquent la lumiĂšre bleue, baissez vos lumiĂšres au moyen de variateurs, et Ă©teignez celles qui ne sont pas indispensables ; par ailleurs, si vous utilisez un ordinateur le soir, envisagez d’y installer un logiciel qui bloque la lumiĂšre bleue, comme f.lux par exemple.

Lorsque vous vous couchez, veillez Ă  ce que votre chambre soit dans l’obscuritĂ© totale.

n° 7 : optimisez votre taux de vitamine D

Il est Ă©galement important de vous exposer Ă  la lumiĂšre du soleil pour optimiser votre taux de vitamine D. (L’exposition aux UV prĂ©sente d’autres bienfaits pour la santĂ©, en dehors de favoriser la production de vitamine D et de prĂ©server le rythme de votre horloge interne …)

Des recherches de plus en plus nombreuses et sérieuses montrent clairement que la vitamine D est absolument essentielle pour votre santé.

Cela n’est pas si surprenant puisqu’on sait que la vitamine D, qui est produite par notre corps en rĂ©action Ă  l’exposition de notre peau nue aux rayons UVB, affecte notre ADN. Notre corps dispose de plusieurs rĂ©cepteurs de vitamine D, qui sont liĂ©s Ă  des emplacements spĂ©cifiques du gĂ©nome.

Les scientifiques ont identifié prÚs de 3.000 gÚnes qui sont influencés par notre taux de vitamine D, ce qui explique son impact sur tant de maladies, notamment sur :

  • Les diabĂštes de types 1 et 2
  • Certaines infections bactĂ©riennes et virales
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Le cancer
  • La mortalitĂ©, toutes causes confondues

n° 8 : soignez vos intestins

Tout comme pour la vitamine D, il est Ă©vident que les bonnes bactĂ©ries jouent un rĂŽle extrĂȘmement important pour votre santĂ© physique et mentale. Les probiotiques sont mĂȘme si essentiels pour notre santĂ© que les chercheurs les comparent Ă  « un nouvel organe reconnu », ce qui suggĂšre que nous devons bel et bien nous considĂ©rer comme un type de « mĂ©ta-organisme ».

Nous devons aussi accepter le fait que nous ne pouvons pas ĂȘtre parfaitement en bonne santĂ© sans l’intervention d’une vaste gamme d’espĂšces et de souches bactĂ©riennes bĂ©nĂ©fiques.

Des recherches de plus en plus nombreuses indiquent que le type et la quantitĂ© d’organismes prĂ©sents dans nos intestins interagissent avec notre organisme, prĂ©venant, ou au contraire favorisant le dĂ©veloppement de nombreuses maladies, notamment les maladies cardiovasculaires et le diabĂšte.

Les bonnes bactĂ©ries intestinales jouent mĂȘme un rĂŽle essentiel dans la gestion de notre poids.

Puisque nous sommes pratiquement tous exposĂ©s Ă  des facteurs qui dĂ©truisent les bonnes bactĂ©ries dans nos intestins, tels que les antibiotiques (que nous en prenions pour traiter une maladie, ou que nous en consommions par le biais de produits d’origine animale contaminĂ©s), l’eau chlorĂ©e, le savon antibactĂ©rien, les substances chimiques agricoles, et la pollution.

Il est indispensable de veiller en permanence au bon équilibre de nos bactéries intestinales.

Dans ce sens, je vous propose les stratégies suivantes :

‱Évitez les aliments transformĂ©s et raffinĂ©s.

‱Consommez des aliments fermentĂ©s de façon traditionnelle, non pasteurisĂ©s — la consommation d’aliments fermentĂ©s est le meilleur moyen d’optimiser votre santĂ© digestive, Ă  condition de consommer uniquement des aliments fermentĂ©s de façon traditionnelle, non pasteurisĂ©s. Les lĂ©gumes fermentĂ©s sont parmi les aliments fermentĂ©s les plus savoureux.

Certaines des bactĂ©ries bĂ©nĂ©fiques que l’on trouve dans les aliments fermentĂ©s sont Ă©galement d’excellents chĂ©lateurs de mĂ©taux lourds et de pesticides, et auront donc Ă©galement un effet bĂ©nĂ©fique sur votre santĂ© en rĂ©duisant votre charge toxique.

‱Prenez un supplĂ©ment de probiotiques de bonne qualitĂ© — Bien que je ne sois gĂ©nĂ©ralement pas favorable aux complĂ©ments alimentaires (car je pense que la majeure partie des nutriments dont nous avons besoin doivent provenir de notre alimentation), les probiotiques sont une exception si vous ne consommez pas rĂ©guliĂšrement d’aliments fermentĂ©s.

n° 9 : maßtrisez votre alimentation en cultivant vos propres fruits et légumes

Cultiver vos propres fruits et lĂ©gumes prĂ©sente de nombreux avantages, cela vous permet notamment de consommer des produits plus frais et non contaminĂ©s, de rĂ©duire vos dĂ©penses, d’amĂ©liorer votre bien-ĂȘtre et de rĂ©duire votre risque de dĂ©pression.

L’une des solutions les plus simples et les plus Ă©conomiques consiste Ă  faire germer des graines.

Les graines germĂ©es sont en effet parmi les aliments les plus riches en nutriments qui soient. Les graines de tournesol et de petits pois germĂ©es, qui sont environ 30 fois plus riches en nutriments que les lĂ©gumes bio, arrivent en tĂȘte de liste.

Elles apportent Ă©galement toutes deux des protĂ©ines d’excellente qualitĂ©, et font partie de mes prĂ©fĂ©rĂ©es. Les graines de brocoli germĂ©es, connues pour leur action anti-cancer, sont Ă©galement un excellent choix.

n° 10 : éliminez les toxines

Les substances chimiques toxiques et leurs sources sont si nombreuses, qu’il faudrait sans doute une bibliothĂšque entiĂšre pour les aborder toutes, mais je pense que vous pouvez rĂ©ussir Ă  limiter votre charge toxique au maximum en devenant un consommateur averti et vigilant.

Cela signifie que vous devez vous dĂ©barrasser de vos produits mĂ©nagers, savons, produits d’hygiĂšne corporelle, dĂ©sodorisants d’intĂ©rieur, pesticides et insecticides toxiques, entre autres, et les remplacer par des alternatives non toxiques.

Voici toutefois deux coupables sur lesquels je souhaite insister particuliĂšrement :

  • Les Ă©dulcorants artificiels.
  • Les pesticides et autres produits chimiques utilisĂ©s en agriculture.

Prenez le contrÎle de votre santé

Au lieu de prendre de bonnes rĂ©solutions pour la nouvelle annĂ©e, et de ne pas vous y tenir, je vous conseille de dĂ©cider simplement de vivre aussi sainement que possible, à compter d’aujourd’hui. Souvenez-vous, ces changements dans votre style de vie, une fois effectuĂ©s, deviendront des automatismes que vous conserverez toute votre vie.

La plupart de ces changements sont simples, et nombre d’entre eux sont liĂ©s, comme le fait de veiller Ă  vous exposer au moins une demi-heure Ă  la lumiĂšre du soleil en milieu de journĂ©e, et d’optimiser votre taux de vitamine D.

Idem pour ce qui est d’opter pour des viandes de pĂąturage et d’éviter les toxines. Optez pour des viandes de pĂąturage, ne serait-ce que cela – et vous rĂ©duirez dĂ©jĂ  votre exposition toxique.

Pensez aussi Ă  mettre vos objectifs par Ă©crit, cela augmentera considĂ©rablement vos chances de les atteindre. J’espĂšre que cette liste vous encouragera Ă  effectuer des changements dans votre vie, qui pourront faire pour vous une grande diffĂ©rence, en termes de santĂ© et de bonheur.

 

Pour aller plus loin, tĂ©lĂ©chargez les 28 SYMPTÔMES qui RĂ©vĂšlent une Acidose Chronique

 

Web-conférenceVoir tout

Guide gratuitVoir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.